Entretien professionnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1555 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L’entretien professionnel est un dispositif prévu dans le cadre de l’ANI (Accord National Interprofessionnel) du 5 décembre 2003. Il a pour objectif de permettre à chaque salarié de faire le point sur ses projets professionnels, ses souhaits d’évolution et de déterminer ses besoins en formation.

A ne pas confondre avec l’entretien annuel qui est généralement centrésur des aspects opérationnels. La formation y est souvent évoquée, mais comme solution à des difficultés rencontrées par le collaborateur.

L’entretien professionnel est souvent intégré à l’entretien annuel mais cette pratique n’est pas recommandée.

Il n’a cependant pas été repris dans la Loi du 4 mai 2004. Il ne fait donc pas partie du Code du travail.

Cela signifie que seules lesentreprises couvertes par L’ANI du 5 décembre 2003 ont l’obligation de le mettre en œuvre. Sont concernées, les entreprises dont les fédérations de branches adhèrent aux confédérations patronales suivantes : CGPME (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises et du Patronat), MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) ou UPA (Union Professionnelle Artisanale), c’est à dire les secteurscommerciaux, industriels ou artisanaux.

Les entreprises qui dépendent du domaine agricole, de l’économie sociale et des professions libérales n’y sont pas soumis, sauf si un accord de branche le prévoit.

Les modalités de mise en œuvre de l’entretien professionnel devront faire l’objet d’un accord de branche, d’entreprise ou à défaut seront définies par le chef d’entreprise.

A noter : il existeégalement l’entretien professionnel « senior » destiné à préparer les secondes parties de carrière. Il doit être organisé dans l’année qui suit le 45éme anniversaire du salarié. Son objectif est d’anticiper les évolutions de carrière, repérer les situations d’usure professionnelle et préparer la continuité du parcours professionnel.

Problématique : Comment faire d’une obligation légale, un outild’accompagnement de changement ?

1. LE MODE DE FONCTIONNEMENT

A qui s’adresse t-il ?

L’entretien professionnel concerne tous les salariés avec au moins deux ans d’ancienneté dans une même entreprise.

Comment sont fixées ses modalités de mise en œuvre?

Les accords de branches ou d’entreprise, ou à défaut le chef d’entreprise, déterminent les modalités de mise en œuvre de l’entretienprofessionnel.

Qui en a l’initiative ?

L’entretien professionnel peut avoir lieu à l’initiative du salarié ou de l’employeur.

Qui réalise l’entretien professionnel ?

C’est l’encadrement qui doit mener l’entretien professionnel.

C’est généralement le responsable direct (niveau N+1) qui mène l’entretien du collaborateur (niveau N). Dans certains cas, l’entretien peut aussi avoir lieu enprésence du responsable de niveau N+2.

A défaut, le Responsable des Ressources Humaines ou encore un prestataire extérieur peut mener l’entretien.

Quels sont les intérêts pour l’entreprise ?

• Doter les responsables hiérarchiques d’un outil essentiel de management et de pilotage ;

• Instaurer un dialogue social ;

• Permettre au salarié de bâtir un plan d’action ;• Optimiser les financements de la formation (Plan, DIF, Périodes et contrats de professionnalisation) ;

• Identifier les besoins en formation en l’associant à la GPEC ;

• Recenser les besoins individuels de formation ;

• Faire un bilan du fonctionnement du service et de l’équipe ;

• Faire progresser ses collaborateurs au niveau individuel et collectif.

Quels sont lesavantages pour le salarié ?

• échanger avec l’employeur sur la faisabilité de son projet, les conditions de sa mise en œuvre ;

• recueillir des informations sur la formation (son intérêt, les modes d’accès…) ;

• s’ouvrir des perspectives et s’impliquer plus efficacement dans son parcours professionnel ;

• Le rendre acteur de son évolution professionnelle ;...
tracking img