Entrprises marocaines

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Il semble que le système financier marocain est un système ouvert, concurrentiel et où coexistence et complémentarité entre la finance directe et celle intermédiée, sont entrain de se dessiner.
L’efficacité d'un système de financement peut être appréciée selon trois critères :
❑ Efficience, dans le sens où les prix dégagés prennent en considération toute l'informationdisponible sur les demandeurs de fonds. A remarquer que cette information peut être publique ou privée et l'aptitude de la banque pour la recueillir fait un de ses point fort par rapport au marché ;
❑ Aptitude à opérer un pilotage macro-économique, en transmettant les impulsions de la politique monétaire ;
❑ Aptitude à jouer un rôle de régulateur macro-économique, en réduisant les fluctuationsconjoncturelles.

Mais, est ce que l’entreprise marocaine est capable de s’adapter avec le nouveau système financier et en tirer profit ?
Enfin, l'engouement, sans précédant, ces derniers temps pour la finance directe rend nécessaire de se poser certaines questions : Quel type de marché boursier serait adapté aux besoins et eu contexte marocain ? Quels types d'instruments financiers peuventêtre pris comme étalon pour que la finance soit au service de la PME-PMI ?

L’environnement économique de l’entreprise marocaine.

L'entreprise est aujourd'hui au centre du débat sur la dynamique économique dans notre pays et sur son avenir.
Depuis le début des années 80, l'entreprise marocaine se débat dans un environnement changeant. Ces mutations du champ économique ont commencépar le programme d'ajustement structurel, suivi par les réformes de l'environnement juridique et fiscal et la libéralisation de secteurs stratégiques. Cette nouvelle donne offrait des opportunités et des défis. Opportunités car la libéralisation révélait des niches d'investissements et donc de croissance, et défis car les réformes et la mondialisation imposaient de nouvelles normes de conduite,forçant quelque part l'entreprise au changement.
Sachant tirer profit des nouvelles règles du jeu, l'entreprise sait améliorer son encadrement, jouer notamment de la baisse des taux d'intérêts engendrée par la libéralisation du secteur bancaire pour alléger son endettement...
L'évolution de l'économie marocaine depuis l'indépendance a toujours placé l'entreprise dans une position passive...Sous le protectorat, sa naissance et son évolution ont été placées sous la tutelle de l'administration coloniale.
Depuis l'indépendance, l'Etat initiateur, encadreur et surtout protecteur de l'économie, a certes contribué à l’émergence de l'entreprise marocaine qui a vu son espace s'élargir, ses formes se diversifier.
Mais du fait de l’ambiguïté des rapports qu'il a tissés avec elle,l'entreprise marocaine n'a jamais réussi à intérioriser les valeurs intrinsèques, ni à s'imposer en tant que telle.
C'est l'Etat qui a défini et maîtrisé le cadre socio-politique du transfert de la propriété coloniale à la propriété nationale dans le cadre de l'opération de marocanisation des activités économiques, dans la première moitié des années 70 ;
C'est l'Etat qui a organisé les conditionsde réalisation des opérations de l'investissement privé dans le cadre des codes d'investissement, promulgués dès les années soixante et surtout en 1973 ;
Financé par les surplus phosphatiers du début des années 70 et plus tard par l'endettement extérieur, l'Etat est devenu le principal client de l'entreprise à travers les marchés publics, élément majeur dans le lien organique qui, au cours dutemps, est devenu un lien entre la politique budgétaire et l'entreprise marocaine.
Enfin c'est l'Etat qui a institutionnalisé des relations d'associations avec la CEE, relations qui ont déterminé les rapports entre l'entreprise marocaine et les marchés extérieurs.
L'entreprise marocaine s'est développée dans un cadre sclérosant, il n'a pas été permis à l'esprit d'initiative d'éclore. Cette...
tracking img