Environnement du risque de credit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4721 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Environnement du Risque de Crédit

Table des matières
1 La crise financière 2007-2010 1.1 Les causes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1.2 Vers les réformes et nouvelles régulations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 Points repères 3 Repères historiques 4 Quelques éléments sur la réglementation bancaire 5 Le Rôle joué par Bâle2 dans la crisefinancière 2007/2008 1 1 3 3 4 8 11

1

La crise financière 2007-2010

La crise financière 2007-2010 est connue comme étant la plus sévère depuis la grande dépression des années 30. Bien que les causes sont encore débattues, les conséquences sont assez claires. On peut par exemple citer les points suivants : – faillites de principales institutions, – dépréciation d’actifs (dont certains analystesestiment de l’ordre de trillions de dollars), – interventions substantielles des gouvernements à travers le monde, – déclin des activités économiques. Des solutions de type régulations et aussi de marchés ont été introduites pour combattre les effets de cette crise.

1.1

Les causes

Parmi les causes qui sont reconnues et acceptées par beaucoup dont les suivantes. 1. La bulle immobilière desUSA ayant durée une décennie et dont le pic a été atteint en 2006 ; 2. Les conditions faciles de crédit, rendus accessibles à cause des taux bas. En effet si en 2000 la FED a eu comme un but un taux de 6.5%, elle a abaissé ce taux à 1% en 2003. 3. La sous-prime sur les prêts (subprime lending), s’était traduite par le relâchement de la qualité de crédit de l’emprunteur. Tout ceci peut être vue commeétant la conséquence

1

de politique gouvernementale américaine et des compétitions entre les institutions financières comme les banques d’investissement et des entreprises sponsorisées par le gouvernement comme Fannie Mac et Freddie Mac. 4. Les insuffisances de régulations et la dérégulation. (a) L’abandon du ”net capital rule” par la SEC en 2004 a permis a des banques d’investissementsd’accroître le niveau de dette qu’elles ont contracté. par le biais des MBS (Motgage-Backed-Secuities). (b) La croissance des SIV (Structured Investment Vehicles), dont l’inventeur était Citigroup en 1980. Il s’agit d’une manière d’alléger le passif de sorte à permettre d’accroître l’effet de levier. (c) L’acte de modernisation en 2000 sur les futures des matières premières. Il s’agit de permettre auxmarchés OTC des dérivés de s’auto-réguler. Les dérivés qui sont conçus principalement comme étant d’instrument de couverture deviennent très vite des instruments de spéculation. Par exemple les CDSs (Credit Default Swap) permettent à des investisseurs de s’exposer sur le risque de défaut des entreprises sans obliger de détenir ni des dettes ou d’actions de ses entreprises. Entre 1998 et 2008 levolume du marché des CDSs s’était accru de 100 fois. En 2008 le montant de dette liée aux CDSs est de l’ordre de 40 trillions de dollars sur un volume de 683 trillions de dollars pour le marché OTC des dérivés. (d) Les ménages américains et les institutions financières, quelques années avant le déclenchement de la crise, sont devenus fortement endettés avec un for effet de levier. Le niveau endettementet le grand effet de levier (e) L’innovation financière, ou encore l’ingénierie financière, concerne la création de plus en plus d’instruments spécialisés d’investissement pour satisfaire un profil de risque spécifique d’exposition ou encore d’instruments de financement qui aident à générer des flux de crédit. Ce sont par exemple les CDS, MBS, CDO (collateralized debt obligation). Tous ses instruments ontgagné en popularité avant la crise et certains sont devenus très difficile évaluer quand le marché pour les négocier deviennent illiquides. Particulièrement les CDO-squares ont contribué directement à la crise. Certaines innovations financières étaient conçues pour contourner les régulations. Un SIV(Structured Investment Vehicles) est par exemple un instrument qui se base sur des techniques de...
tracking img