Epargne, frein ou moteur de la croissance économique?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Epargne, frein ou moteur de la croissance économique?

La crise des subprimes a pointé du doigt les limites d'un modèle économique qui repose sur l'endettement.
Dans ce contexte les investisseurs en demande de capital ont recours au marché de capitaux ou aux fonds disponibles à la banque.
En épargnant les ménages ralentissent la consommation, moins de débouchés pour les entreprises qui sontcontraintes de diminuer leur production et donc les emplois.
Mais si une nation utilise ?? (utilise > dépense les investissements font partie des dépenses publiques) chaque année les bénéfices produits par son économie, comment fait elle pour financer des investissements de productivité, ou de recherche et développement pour maintenir sa compétitivité?

I.épargne mondiale

A. L'épargne aufinal est égale à l'investissement.

La croissance économique dépend en grande partie de l'investissement, que ce soit des investissement immatériels (achats de logiciels), des investissements de productivité (achats de machine, embauche de salariés), les progrès technique sont financés par l'investissement. Pour John Maynard Keynes économiste ayant marqué les réflexions du XXème siècle,développe une théorie selon laquelle l'épargne est égale à l'investissement.
Cette dernière représente une consommation différée. Les ménages désireux de s'offrir des biens ou services qu'ils ne sont pas en mesure de financer, sont tenus d'épargner pour ensuite investir dans le produit convoité.
Exemple : voyages, moyen de transport, logement.
Modigliani..

B.
Pour ce faire les investisseursdoivent trouver les fonds nécessaire : dans le cas ou l'épargne disponible sur les marchés de capitaux est suffisante, les agents en capacité de financement prêteront la somme nécessaire aux agents en besoin de financement.
En revanche, si cette dernière n'est pas suffisante ou si le prêteur ne veut pas prendre le risque que son emprunteur lui fasse défaut (insolvabilité), la banque peut jouer lerôle d'intermédiaire entre les demandeurs et les offreurs de capitaux.
Grâce à l'épargne déposée par ses différents clients, la banque peut accorder des crédits, et si toute fois elle ne disposait pas des fonds nécessaire, elle pourrait créer de la monnaie (monnaie scripturale) par l'intermédiaire de la banque centrale et subvenir aux besoins de ses emprunteurs. Dès lors que la monnaie crée estutilisée par le contractant du prêt, la monnaie existe elle est introduite dans la sphère réelle.

Ces affirmations peuvent être contredite si l'on prend en compte les placements relatifs à l'épargne, hedge fonds et SICAV
effets de levier....

L'épargne favorise la croissance économique par l'intervention de l'état

L'Etat joue un rôle central dans la croissance économique, il est prêt àprendre les risques que les investisseurs privés ne pourraient pas prendre. Concrètement il finance la construction de réseaux de transports, des recherches médicales, sans être sûr de rentabiliser son investissement.
Dans ce contexte, il peut aussi prêter des fonds à des emprunteurs qui ne trouvent pas d'offreurs de capitaux, en raison de leur manque de crédibilité.
De la même manière que lesbanques le gouvernement dispose de plusieurs possibilités pour rassembler le montant prêté. D'une part, il peut faire appel à l'épargne mondiale : les pays en développement dégagent des excédents pour lesquels ils ne trouvent pas de débouchés peuvent les prêter sur le marché mondial des capitaux. Nous pourrions citer la Chine qui a connu un essor remarquable au XXème siècle et qui finance lacroissance de Etats-Unis, en besoin de financement. D'autre part, le gouvernement peut aussi récolter l'épargne privée en cédant sur le marché des bons du trésor, comme s'il hypothéquait une partie de son partimoine en échange de liquidité.

D'un point de vue général les mécanismes de l'épargne sont au coeur de l'activité éco..mettre en place les pô éco.
Aussi le chômage, souvent responsable d'une...
tracking img