Epargne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 60 (14962 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

La baisse du taux d'épargne observée depuis 2002 exprime surtout une crainte face au chômage et aux retraites à venir. Les Français mobilisent leurs économies pour étoffer leur patrimoine immobilier et assurer leurs vieux jours. Les Français sont-ils passés de fourmi à cigale ? Ont-ils une si grande confiance dans leur avenir qu'ils dépensent à tour de bras leurs économiesen objets futiles ? La question mérite d'être posée alors que le taux d'épargne des ménages s'est considérablement réduit depuis 2002. Depuis cette date, il a reculé de 2,3 points, pour s'élever à 14,6 % au cours du deuxième trimestre.

Comment peut-on expliquer cette préférence pour l’immobilier alors que les Français ont le choix entre différentes formes d’épargne leur permettant deprévenir des incidents de la vie et disposer d’avantages fiscaux. Nous pouvons commencer par l’épargne disponible et sans risques, ensuite les projets sur le moyen terme et enfin les prévisions à plus long terme pouvant dans certains cas, générer des risques.

I. Disponibilités : court terme

Les livrets d’épargne, CODEVI inclus, permettent à leurs titulaires de bénéficier à la fois d’unerémunération de leurs avoirs et d’une liquidité totale.

A. Livret A

La définition
C’est un Compte de dépôt ouvrant droit au versement d'intérêts créditeurs et il est disponible uniquement auprès des caisses d'épargne Ecureuil et de la caisse nationale d’épargne (La Poste).
Qui peut l’ouvrir ?
Le Livret A est une formule d'épargne simple, etaccessible aux personnes physiques, les mineurs y compris, et aux personnes morales. Dans le cas d'un mineur, il ne peut effectuer les opérations de dépôts et de retraits sans la présence de ses parents ou de son représentant légal. Une même personne ne peut détenir plusieurs livret A.

Conditions : Souscrits auprès des Caisses d'épargne, à la Poste ou au Crédit Mutuel, ces livrets sont ouverts à toussans condition d'âge.

Dépôt

Le montant minimum à verser dès l'ouverture du livret A est de 1.50 €, jusqu'à 15 300 €, intérêt non compris (76 500 Euros pour une personne morale).  
Les dépôts et les retraits peuvent être effectués par tous les moyens et à tout moment. La seule contrainte qui s'impose, c'est l'obligation de conserver un solde minimum de 1,50 € pour que lelivret ne soit pas clôturé. Il est possible de retirer jusqu'à 800 € auprès de votre guichet par période de 7 jours, et un maximum de 500 € dans un distributeur par période de 7 jours.
Vous pouvez détenir en même temps, d'autres livrets d'épargne, comme le livret B et le Codevi. 
Garantie
Les dépôts sont garantis par l'Etat.
Rémunération de l’épargneLa durée d'un Livret A est illimitée et le taux d’intérêt est de 2,25 % à compter du 1er février 2006.
Calcul des intérêts

Les intérêts sont calculés toutes les quinzaines, le 1er et le 16 de chaque mois. Les sommes retirées cessent de produire des intérêts le 1er ou le 16 du mois précédant le retrait. Les intérêts s'ajoutent au capital et portent eux-mêmes intérêt.  Le taux d’intérêtdes livrets réglementés est révisé automatiquement tous les 6 mois en fonction de l’inflation et des taux d’intérêt à court terme.

Avantage fiscal :

Les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Les CSG et RDS sont exonérés des intérêts versés. L’ISF sert les sommes déposées imposables selon le régime de droit commun et les droits de succession et dedonation servent les sommes déposées imposables selon le régime de droit commun.

B. Livret B

La définition
Le livret B est disponible auprès des caisses d'épargne Ecureuil et de la Caisse nationale d'épargne (La Poste). Les livrets d'épargne bancaires (appelé aussi comptes d'épargne) sont disponibles auprès de tous les réseaux bancaires.
Qui peut l’ouvrir ?...
tracking img