Epicure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude de la Lettre à Ménécée

1-Présentation générale de l'oeuvre et de l'auteur
a-Introduction :
1ère remarque :
Epicure avait 18ans à la mort d’Alexandre, assistant à la dislocation de l’empire et au déclin d’Athènes. (où il ne vint qu’à l’âge de 35 ans).
Il est né en 341 dans l’île de Samos (côte ionienne, au large de l’actuelle Turquie) –une île réputée pour sa douceur de vivre. Sonpère est ce qu’on appelle un clérarque, citoyen athénien à qui Athènes a donné des lots de terre à cultiver pour mieux assurer sa domination en Asie mineure. Epicure est donc d’origine modeste. On pense qu’entre 14 et 18 ans il a suivi à Samos les cours du platonicien Pamphile. A 18 ans il se rend à Athènes pour faire son service militaire et, une fois son service accompli, il se rend à Colophon(toujours sur la côte ionienne) rejoindre sa famille chassé par les habitants de Samos voulant récupérer leurs terres. Colophon n’est pas une ville culturelle mais au nord de la ville, à Théos, un disciple de Démocrite (le père de l’atomisme antique), Nausiphane, donne des cours. Il semble que ce soit avec lui qu’Epicure se soit familiarisé avec la physique atomistique qu’il reprendra en partie.Il semble qu’en 311 av. JC (il a alors 30 ans), il ait essayé d’ouvrir une école dans l’île de Lesbos mais que son système et sa manière de vivre aient été si mal accueillis qu’il quitta l’île pour se rendre sur le continent, à Lampsaque où il fonda une autre école. C’est là qu’il se fit de nombreux amis qui ne le quittèrent jamais.
En 306, il vint s’installer à Athènes, acheté un jardin situé aunord-ouest de la ville et fonda le célèbre Jardin –école qui attira un public nombreux et éclectique puisqu’on raconte que même des esclaves, des femmes et des prostituées venaient assister aux conversations –ce que certains athéniens regardaient d’un très mauvais œil. Cet enseignement dura plus de trente ans jusqu’à la mort d’Epicure à 72 ans

2ème remarque
Peu d’écrits d’Epicure sontparvenus jusqu’à nous : quelques fragments de maximes et les trois Lettres à Hérodote, à Pytoclès et à Ménécée.
Ce que nous savons du système d’Epicure, nous le savons indirectement, en particulier grâce à son plus grand disciple, le poète latin Lucrèce (1er siècle av. JC.), auteur du célèbre De Natura Rerum
La lettre à Hérodote et la Lettre à Ménécée portent sur des sujets différents. Pourtant,elles ne sont pas séparables. Dans la lettre à Hérodote, Epicure présente sa conception physique de l’univers : c’est là que l’on trouve expliquée sa théorie des atomes. Mais cet intérêt pour la physique n’est pas purement intellectuel. Il est aussi et d’abord moral : seule une connaissance vraie de la nature peut permettre l’obtention du bonheur. Si les hommes sont malheureux, c’est parce qu’ils ontpeur et ils ont peur parce qu’ils sont ignorants. La connaissance nous ôte nos craintes irrationnelles. Il ne s’agit donc pas de connaître pour connaître et d’ailleurs Epicure se refuse à approfondir une explication ou à en proposer d’autres parce que celle donnée suffit à l’obtention du bonheur. La lettre à Ménécée présente, quant à elle, les conceptions morales d’Epicure et surtout l’idée que larecherche du bonheur se résume à la recherche du plaisir, que l’eudémonisme n’est qu’un hédonisme.
Mais la notion de plaisir suppose, pour être bien comprise, la connaissance de la physique matérialiste. C’est la physique qui donc justifie le contenu de la morale.
Ce n’est donc qu’en reliant physique et morale, connaissance et bonheur, matérialisme et hédonisme que l’on peut comprendre cequ’est la sagesse épicurienne :
-une sagesse antique qui fait la synthèse de la recherche de la vérité et celle du bonheur.
-une sagesse révolutionnaire aussi : car, en posant la matière, et plus particulièrement l’atome, comme principe premier du monde, et en faisant de tout ce qui existe un composé d’atomes, Epicure bouleverse la conception antique du monde, conception essentiellement...
tracking img