Epuration extra judiciaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (700 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 février 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L'EPURATION « Extra judiciaire »

Dès 1941, le PCF se prononce pour une « épuration massive, brève et juste ».
A partir de 1943, des lettres de menaces et de mises en garde sont envoyées auxcollaborateurs par les Mouvements unis de la résistance, lettres bordées d'un cadre noir qui rappelle la mort, le décès, parfois accompagnées d'un petit cercueil dessiné.
« La résistance française vouscommunique: l'heure des règlements de compte approche. Vos sympathies germanophiles sont connues. La IVème République ne vous oubliera pas si vous persistez dans votre attitude » Les mouvements unisde la résistance
La libération s'accompagne d'excès, l'occupation allemande ayant particulièrement marqué les esprits, notamment le massacre d'Oradour, les déportations massives etc. Des groupes demaquisards décident de faire justice eux-mêmes. Parfois, quand elle est prise d’un brusque mouvement d’hystérie, la foule procède elle-même au châtiment suprême: des condamnés désignés sont extirpés deleurs cachots et lynchés sur place.
« Épuration »: mot dont l'origine provient des années 1790 à l'époque de Robespierre.
Les chiffres concernant les exécutions sommaires ne sont pas réellementfiables, cependant c'est le nombre de 10.000 personnes qui a été retenu, et repris par le général De Gaulle notamment dans ses Mémoires de guerre. 1/3 de ces exécutions sommaires sont réalisées par desrésistants. La France est au bord de la guerre civile.
20 à 30% de ces exécutions sont commises avant le 6 juin 1944.
50 à 60% entre le 6 juin et la libération du département.
15 à 20% après.Exécutions avant que soient installé en France un gouvernement provisoire.
Aout 1944: sentiment d'urgence d'épurer.
1945: découverte des camps. Certaines personnes arrêtées après la libération sontlibérées: peines jugées trop légères, reprise des tontes, attentats, exécutions.
Une bonne partie des victimes sont des gendarmes, des policiers, des auxiliaires des nazis. Par exemple, l'assassinat...
tracking img