Eric maurin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Eric MAURIN (2004) « Le ghetto français. Enquête sur le séparatisme social. »

L’auteur Eric MAURIN économiste et sociologue, diplômé de l’Ecole polytechnique et de l’ENSAE, a été administrateur de l’INSEE. Il est actuellement directeur de recherche à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Dans Le Ghetto français, publié en 2004, Eric Maurin, s’appuyant sur les chiffres de l’enquête"Emploi" publiés annuellement par l’INSEE, analyse les tendances ségrégationnistes sévissant dans notre société. Il décrit ce qui, selon lui, constitue la cause principale de la fragmentation des villes, à savoir un phénomène d’évitement que l’on peut observer dans chaque groupe social et particulièrement chez les élites. Chaque classe sociale s’efforce de fuir la classe qui lui est immédiatementinférieure pour s’en distinguer. Eric Maurin insiste aussi sur l’importance du voisinage immédiat dans la construction de l’individu et plus précisément dans le parcours scolaire et le destin social. Enfin, il analyse les effets des différentes politiques sociales mises en œuvre depuis les années quatre-vingt pour lutter contre la ségrégation territoriale et propose, pour favoriser la mixitésociale, de nouvelles stratégies d’action mettant au centre l’individu plutôt que le lieu de résidence.

« La société de l’entre soi »
L’auteur dénonce le phénomène de ségrégation urbaine qui conduit chaque groupe social à « rester entre soi». Il fait un état des lieux de la ségrégation actuelle. Ainsi, on assiste à une concentration des pauvres dans certains quartiers cependant les clivagessociaux sont beaucoup plus complexes que cela. La société française a connu une évolution sensible : la classe ouvrière a plutôt reculé tandis que les cadres ont gagné de l’importance. Ainsi, on assiste à « des phénomènes d’embourgeoisement ». Les cadres s’accaparent désormais des centres villes, des beaux quartiers. Il existe une « ghettoïsation par le haut » tandis que des ghettos d’immigrés sedéveloppent.
Eric Maurin insiste sur le choix du lieu de résidence qui est « un marqueur social ». En effet, il n’y a pas de mobilité résidentielle car le niveau socioprofessionnel des familles qui s’installent dans un quartier est le même que celui des familles qui habitent déjà le quartier. L’auteur dénonce cette ségrégation territoriale car elle pèse de tout son poids sur le destin de chacun. Parexemple, certains enfants ou adolescents grandissent auprès d’un voisinage côtoyant le chômage, la précarité alors que d’autres vivent dans un milieu plus protégé où l’échec scolaire est rare. L’environnement social est, en ce sens, décisif.

« Ségrégation et destins individuels »
Eric Maurin révèle la corrélation entre la ségrégation et les destins de chacun même si les études sont trèsrécentes. La ségrégation enferme les individus dans un milieu hermétique qui joue un rôle majeur dans leur avenir. Existe-t-il un certain déterminisme social ? La mixité sociale permet-elle de le réduire? Les initiatives du Gouvernement, aidant les familles de quartiers défavorisés à inscrire leurs enfants dans des écoles dites cotées, révèlent l’importance de la composition sociale des classes sur ledestin des élèves. Eric Maurin parle de « destins convergents » et en arrive à la conclusion que le lieu de résidence est un enjeu crucial sur le destin de chacun. Le déficit de mixité sociale enferme les individus « dans un destin écrit à l’avance ».

: « Ségrégation et politiques sociales »

Comme on l’a vu la ségrégation sociale influence fortement les destins individuels. Ainsi, pourlutter contre ce cercle vertueux, deux voies sont possibles. La première est de promouvoir une plus grande mixité sociale pour atteindre une certaine justice sociale. La seconde possibilité consiste, non pas à réduire directement la ségrégation urbaine, mais à en réduire ses effets négatifs (aider les personnes les plus fragilisées). Ces préoccupations sont au cœur des politiques de la ville et du...
tracking img