Error

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1067 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 1 :
● Tout d'abord on peut constater la présence du couple maitre-valet par le fait que le valet vouvoie Iphicrate, et que celui-ci tutoie Arlequin.
Il y aussi les deux premières répliques qui sont significatives, et qui nous montre leur différence sociale par le fait que ce soit d'abord Iphicrate qui parle en premier : "Arlequin", et ensuite Arlequin qui signale sa soumission : "Monpatron". Arlequin est seulement un valet de la commedia dell'arte contrairement au maître Iphicrate, "celui qui règne par la force". Le maître sait où ils se trouvent : "nous sommes dans l'île des Esclaves", le valet avoue son ignorance : "qu'est-ce que c'est que cette race-là". Le maître en plus du tutoiement envers son valet à aussi recourt à des phrases injonctives. Et pour finir, l'égocentrismedu  maître avec le jeu des pronoms "je" /"nous".
● Les naufragés sont originaires d’Athènes. Le changement de lieu dû au naufrage provoque une remise en cause des situations sociales. L'île, elle, n'a pas de situation géographique précise. Elle est seulement identifiée par Iphicrate. C’est un lieu inconnu qui présente des dangers physiques : la mer, les rochers. Et un danger social : le maîtrerisque de perdre sa liberté.
Le passé (passé composé) sert à évoquer le naufrage qui a eu lieu.Le présent lui, traduit la situation des personnages durant le dialogue. Et le futur quand à lui exprime une source d'inquiétude pour Iphicrate.
● A partir de la réplique "Cherchons, il n'y a pas de mal à cela ; mais reposons-nous auparavant...", Arlequin refuse d'exécuter l'ordre donné et s'affirmeen employant le "je". Le partage qu'il propose : "j'en boirai les deux tiers, comme de raison, et puis je vous donnerai le reste." signale l'inversion des rapports sociaux maitre-valet.
Question 2 :
● Madame Pernelle, rangée du côté de son fils Orgon, reproche à son entourage, ses petits enfants Damis et Marianne, sa bru Elmire et le frère de celle-ci, Cléante, ainsi qu’à Dorine, la suivante ,une attitude trop mondaine, en totale contradiction avec les austères instructions de Tartuffe, un personnage pieux et respectable selon elle, un faux dévot hypocrite selon les autres, que son fils Orgon a charitablement recueilli. Madame Pernelle reproche à sa bru, Elmire, son excentricité et sa prodigalité et au frère de celle-ci, Cléante, son côté donneur de leçon. Elle considère que Damis, sonpetit-fils, est « un sot », que Marianne, sa petite-fille est perfide et Dorine, insolente.

Question 3 :
● Là, on se trouve dans la chambre nuptiale de Suzanne et Figaro, c'est pour cela qu'elle n'est pratiquement pas meublée. Elle se trouve entre les 2 appartements de la comtesse et du comte. Le fait que la chambre soit située là souligne la séparation amoureuse du comte et de la comtesse,même si à l'époque c'était une question de confort de faire chambre à part. Ce lieu leur a été accordé par leurs maîtres, ce qui montre la dépendance des futurs mariés vis à vis de leurs maîtres. Cette chambre n'est donc pas si intime que ça : on peut y entendre la sonnette. Non seulement Suzanne et Figaro sont logés d'office mais en plus ils sont meublés, et Figaro n'en est pas mécontent, ilutilise un vocabulaire positif. Figaro n'est finalement pas si révolutionnaire que ça : il est content de la chambre, il accepte la dépendance, il ne remet pas en cause l'ordre social maître-valet.
Pour Figaro, tout est positif dans cette chambre, mais pour Suzanne, c'est le contraire : elle y voit un piège. Dans la didascalie du départ, Beaumarchais utilise le mot "démeublée", qui est plutôtnégatif. Ils sont confortablement installés. Ce qui manque cependant est le luxe, c'est ce qui va marquer la différence entre la chambre des valets et celle des maîtres. On note que le décor est très important et symbolique, Figaro l'accepte, Suzanne y voit un danger.
● Le dialogue entre Figaro et Suzanne fait· apparaître la perspicacité des personnages par le dynamisme du style: questions/...
tracking img