Eschyle - les perses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ESCHYLE – Les Perses.

Biographie

Eschyle est né en 524 av.JC à Eleusis près d’Athènes et était descendant d’une famille de notables. S’il a été un grand poète tragique, il n’en demeure pas moins qu’il a participé à deux très grandes batailles. A celle de Marathon d’abord, en 490 av. J.C., et à celle de Salamine en 480 av. J.C. Ces deux batailles ont été essentielles pour la Grèce. A ladifférence de Sophocle, qui sera un personnage public important, Eschyle ne s’occupera quasiment pas de la vie de la cité. Il a connu un très grand succès de son vivant et fréquentera de nombreuses cours de son époque. Malheureusement, la plupart de ses œuvres ne sont pas parvenues jusqu’à nous. Il en aurait écrit plus de quatre-vingt-dix et nous n’en possédons que sept !… Eschyle meurt en 456 av. J.C.à Gela

Résumé

Nous sommes à la cour de Perse et les plus grands notables sont rassemblés. Xerxès est parti avec la plus grande armée que la Perse n’a jamais levée. Tous les peuples de l’empire ont fournis leurs contingents et sont dirigés par les meilleurs chefs. Ils se sont portés vers la mer avec plus de mille navires !… Jamais personne n’a vu une telle armée !… Le but est d’envahir laGrèce, de venger la défaite subie à Marathon dix années plus tôt par Darius. Un messager est attendu dans la plus grande impatience. Même la reine, mère de Xerxès, est sortie de ses appartements et écoute ses notables. Aussi importante que soit l’armée envoyée, elle craint.

Arrive enfin le messager, mais les nouvelles sont catastrophiques ! L’armée tout entière a été défaite par les Grecs àSalamine. Elle a été victime d’un terrible piège et n’a même pas pu combattre. A quoi servait le nombre, à quoi servait le courage fou des hommes et des chefs, les boucliers d’or et les vaisseaux en grand nombre ? Ils ont été écrasés sans même pouvoir se défendre, ils ont été victime d’un terrible piège monté par les Grecs. Quel drame pour les femmes et les enfants de l’empire, combien d’annéesfaudra-t-il pour reconstituer une nouvelle armée ?… Mais le terrible piège, n’était-il pas de vouloir traverser la mer ?…

Apparaît le spectre du roi Darius qui accuse l’audace de son fils, son erreur d’avoir voulu régner sur les mers alors que l’empire Perse devrait se contenter des terres. Xerxès, à ses yeux, a été victime de la fougue de la jeunesse ! Trop d’audace est un défaut !

Le messagerannonce cependant que Xerxès est arrivé à s’enfuir sain et sauf et qu’il devrait revenir. Il revient et tout ce qui lui reste à faire c’est de verser des larmes et pousser des cris déchirants sur la perte de ses meilleurs soldats, ses meilleurs chefs et de craindre pour son empire soudain dépourvu d’hommes pour le défendre.

Voilà un bien terrible sort…

Le contexte

Cette pièce a été écrite en472 av J.C. soit huit ans après la victoire de Salamine par l’armée grecque. A ce moment, et après deux victoires contre les Perses, la Grèce se sent libérée du danger qu’ils représentent. Cette bataille était d’autant plus essentielle qu’il s’agissait pour la Grèce de conserver sa maîtrise des mers. Celle-ci était vitale pour son commerce et pour sa survie. N’oublions pas non plus que noussommes tout proche de la période la plus faste de l’histoire d’Athènes, celle qui sera appelée « le siècle de Périclès » et verra se développer la suprématie athénienne, le développement de son régime démocratique et s’épanouir les plus grands artistes. Il est intéressant de savoir comment les Grecs ont gagné cette bataille alors qu’ils étaient bien moins nombreux. Tout simplement, ils ont attirés laflotte de Xerxès dans une énorme baie n’ayant pas d’autre issue que le chemin pris pour entrer. Puis, ils sont entrés à leur tour, mais toute la flotte perse était dans l’incapacité de manœuvrer.

Analyse thématique

L’idée force d’Eschyle est de faire passer un message : en s ‘aventurant dans la mer Egée avec ses troupes, Xerxès fait une énorme erreur ! Cette mer est un « domaine grec »...
tracking img