Espace, mouvement, son. la sculpture en mouvement, programme arts plastiques terminale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1606 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ESPACE, MOUVEMENT, SON. ( me contacter si besoin de photographie des oeuvres m_anonymat@hotmail.fr , ainsi que le cours sur le portrait photographique )
I. PRESENTATION.

Traditionnellement la sculpture est reconnu comme un objet immobile, stable, obtenu en taillant la masse d’un matériau noble tel que le marbre ou le bois, en principe positionné sur un socle qui permet de la stabilité maisaussi de la coupé du monde quotidien et de la présenter comme un objet, comme une œuvre d’art. (Le premier à avoir enlevée socle est Rodin en 1885 dans
« Les bourgeois de Calais » les rendant ainsi plus humain, Des hommes parmi des hommes. )

C’est un paradoxe d penser la sculpture en mouvement ou éphémère, on dit alors que la sculpture a un champ élargis, on parle d’installation,d’environnement, l’artiste deviens parfois presque un architecte.

II. LES SOURCES
« La roue » De Marcel Duchamp en 1913 joue avec le mouvement, il s’agit du premier ready-made de Duchamp. Il fait tourner la sculpture, alors que traditionnellement c’est nous qui tournons autour de celle-ci.

Naum Gabo, réalise en 1919 « construction cinétique » grâce à un moteur elle tourne sur elle-même créant ainsil’illusion d’un mouvement

Calder travaille sur le mouvement après les années 1920 avec ses mobiles (structure suspendu au plafond) Le thème du cirque va l’inspiré particulièrement, il réalise un cirque dont il donne des prestations a travers un univers minimal transporté dans une valise.

III. SCULPTURE ET MOUVEMENT

Roto Relief de Duchamp, mobile de Calder, du Tinguely et Pol Bury. Lemanifeste technique de la sculpture futuriste écrit en 1912 par Boccioni contient déjà tout les principes du nouvel art sculptural « La sculpture futuriste peut enfin aujourd’hui modeler l’atmosphère qui environne les choses »

1955 : Première expo a paris sur les artistes travaillant le mouvement dans leur sculptures, la galerie Denise Renée

Tinguely, les sculptures de celui-ci sont généralementdans le même esprit de Calder (rapport a l’enfance, au ludique, tout deux travaillent leur imagination dans « l’a peut prés » le fragile) Tinguely lui, ne fait que du mouvement « le moteur je lui fait faire des tours pour lesquels il n’était pas prévu »

Ces premières représentations en mouvement sont des tableaux abstrait relief inspirer de la peinture de Malevitch actionné par un mécanismecaché a l’arrière : Métamalevitch.

Il réalise également des Métamatique, qui sont des machines à dessiner qui demande la participation du spectateur, le « Métamatique n 17 » réalise des peintures abstraite sur des kilomètres, fait beaucoup de bruit, vaporise du parfum de muguet et gonfle un ballon.

En 1959 on lui demande de faire un hommage a New York une machine autodestructrice (éphémèrequi désobéi a sa fonction, elles sont inutiles, ne servant a rien, très désordonné, preuve de liberté, de burlesque voir poétique pour certaine). Il réalise également une œuvre monumentale : « L’enfer, un petit Début », épouse Niki de Saint-Phalle avec qui il travaillera durant des années.

« Relief bleu » ou « hommage a Schméla » en 1978 est un relief de 280 x 430 cm fait en bois, acier…participation du spectateur pour la mettre en mouvement, ce n’est pas une ronde bosse ( on ne peut pas en faire le tour) i se présente sous forme de triptyque dont le plus important panneaux est au centre, relié par des courroies. En bougeant la plupart des éléments vont produire des son différents, l’utilisation des sons et odeur sont la pour leur coté immatériel.

Nicolas Schöffer art cinétiquedans les année 1950, il tente de faire des machines intelligente qui s’adapterait a leur milieux « CYSP-1 » capable de s’activer sans l’aide de l’homme, autonome, elle se déplace selon deux vitesses, elle réagi a la lumière plus calme avec du rouge et plus active avec du bleu. Aspect industriel plutôt froid, neuf. Certaine sculpture ont un aspect mécano, le spectateur peut remonter la sculpture...
tracking img