Espace nord américain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 10 (2273 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
HYDROLOGIE CONTINENTALE ET MARINE

PART 1: LE CYCLE DE L'EAU

LE CYCLE DE L'EAU
1. INTRODUCTION 2. L'EAU, GENERALITÉS 3. DÉFINITION & COMPOSANTES DU SYSTEME HYDROLOGIQUE 3.1. Définition 3.2. Les précipitations 3.3. L'évaporation 3.4. L'interception et le stockage 3.5. L'infiltration et la percolation 3.6. Les écoulements 4. LA REPARTITION DES EAUX 4.1. A l'échelle du globe 4.2. A l'échelledes continents 4.3. A l'échelle d'une zone géographique 5. LE BILAN HYDRIQUE

1.INTRODUCTION


La question de la disponibilité et d'accès à l'eau est sans aucun doute un des problèmes majeurs auquel devra faire face l'humanité durant le siècle à venir. Aujourd'hui on estime en effet qu'un habitant sur cinq de la planète n'a pas accès à l'eau en suffisance et un sur trois a une eau dequalité.



2.L'EAU: GÉNÉRALITÉS


L'eau est la source principale et originelle de toute vie. Elle se présente, dans la nature, sous trois états : * Solide : neige et glace. * Liquide : eau chimiquement pure ou chargée en solutés. * Gazeux : à différents degrés de pression et de saturation.



Le changement de phase de l'eau dépend essentiellement de la température et de la pression maisaussi du degré de pollution de l'atmosphère

2.L'EAU: GÉNÉRALITÉS


La figure suivante donne les différentes conditions de pression et de température pour les trois états de l'eau, ainsi que les transformations de phase.

2.L'EAU: GÉNÉRALITÉS


L'eau se retrouve, sous ses trois formes dans l'atmosphère terrestre. Les eaux sont en constante circulation sur la terre et subissent deschangements d'état. L'ensemble des processus de transformation et de transfert de l'eau forme le cycle hydrologique.





2.L'EAU: GÉNÉRALITÉS
Les mécanismes des mouvements de l'eau dans la nature sont déterminés par,


L'énergie thermique du soleil: produit une circulation de l'air dans l'atmosphère, en raison du fait que la surface terrestre est réchauffée de façon inégale. La forcede gravité: responsable des phénomènes de précipitations, de ruissellement, d'infiltration et de courant de convection. L'attraction solaire et lunaire: à l'origine des marées et des courants marins. Les différences de pression atmosphérique: occasionnent les déplacements horizontaux de l'air. Les forces intermoléculaires dans le sol: provoquent les phénomènes capillaires ainsi que la viscosité etinfluencent donc la vitesse d'écoulement. Les activités humaines: l'homme intervient directement sur les processus de mouvement et de transformation de l'eau.











3.LE CYCLE HYDROLOGIQUE
3.1.DEFINITION

Le cycle hydrologique est un concept qui englobe les phénomènes du mouvement et du renouvellement des eaux sur la terre (voir Figure): les mécanismes régissant le cyclehydrologique sont concomitants =>le cycle hydrologique n'a donc ni commencement, ni fin.

3.LE CYCLE HYDROLOGIQUE


Le cycle de l'eau est donc sujet à des processus complexes et variés parmi lesquels nous citerons:
– – – – –

les précipitations, L'évaporation, la transpiration (des végétaux), l'interception, le ruissellement, l'infiltration, la percolation, l'emmagasinement et lesécoulements souterrains.



Ces divers mécanismes sont rendus possibles par un élément moteur, le soleil, organe vital du cycle hydrologique.

3.LE CYCLE HYDROLOGIQUE
3.2.LES PRECIPITATIONS


Toutes les eaux météoriques qui tombent sur la surface de la terre, tant sous forme liquide (bruine, pluie, averse) que sous forme solide (neige, grésil, grêle) et les précipitations déposées ouoccultes (rosée, gelée blanche, givre,...). Elles sont provoquées par un changement de température ou de pression. La vapeur d'eau de l'atmosphère se transforme en liquide lorsqu'elle atteint le point de rosée par refroidissement ou augmentation de pression. Pour produire la condensation, il faut également la présence de certains noyaux microscopiques (d'origine océanique, continentale ou cosmique),...
tracking img