Espaces politiques en asie mineure ivebc- iiie ac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3744 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les espaces politiques dans les cités grecques d’Asie Mineure (IVe siècle av. J.C., IIIe siècle après J.C.) : place, fonctions, et évolution.

La région désignée durant la période antique sous le terme d’Asie Mineure ou d’Anatolie correspond généralement à la pointe territoriale est de la Turquie actuelle. Elle comprend différentes régions où les noms évoluent peu malgré de nombreusesoccupations qu’elles soient grecques, perses, attalides, séleucides, ou romaines : Carie, Lycie, Ionie, Cilicie, Lydie, Phrygie, Pont, Cappadoce,… La période chronologique qui nous intéresse ici s’étend du IVe siècle BC au IIe siècle AC, et correspond de manière définie assez arbitrairement à la date de la mort d’Alexandre de Grand (-323), jusqu’à la fin de règne de Dioclétien (305).
A présent que lecadre général est posé il apparait important de tenter de définir deux termes essentiels de l’énoncé. Tout d’abord, qu’entendons-nous par « cité » ? Son mot grec,  polis, désigne l’installation d’un groupe sur un territoire et la création d’une unité politique, législative propre à chacune malgré une organisation civique similaire. En archéologie, la cité réunit chora, qui désigne le territoire etastu, qui identifie la ville . L’agglomération urbaine présente certaines commodités comme théâtre, agora, remparts, lieux de réunions,… La chora est constituée de la campagne, zones agricoles et peut comprendre des komaï , de petits villages vivotant de leur productions agricoles. Suite à la mort d’Alexandre Le Grand, le système évergétique s’impose rapidement comme le modèle de règne le pluscourant. Le souverain conquiert puis s’allie les cités qui sont alors classées en deux catégories : « sujettes », ce qui implique une présence militaire royale en le prélèvement d’impôts ou « subordonnées », elles sont libres mais intégrées au royaume et reconnaissent le souverain. Il s’agit pour les cités d’avoir un moyen de dialogue et de négociations avec les souverains.

Il convientalors de nous interroger sur le sens de l’emploi du terme somme toute assez général « d’espaces politiques ». Cette question est le noyau central du sujet présenté et sera donc la trame de notre développement.
Ce développement s’organisera en trois parties : la première destinée à établir le lieu et la forme d’implantation de ses espaces, la deuxième mettant en avant ses différentes fonctions et latroisième montrant les différences apportées par le passage notable de l’époque hellénistique à la période romaine.

Les cités hellénistiques s’implantent sur des villages indigènes qui sont améliorés ou purement reconstruits. Dès l’époque archaïque, le modèle grec de la polis se construit peu à peu autours de l’espace de rassemblement que constitue l’agora et ses proches alentours. Elle sedote rapidement des équipement politiques de la cité et autres équipements répondant aux besoins spécifique de la communauté. Ce modèle se répand est cette armature urbaine (ainsi que le théâtre et le gymnase) devient l’un des éléments afin d’accéder à la condition de cité.
Un peu plus tard, dès le Ve siècle BC, Le cadre politique essentiel devient le cadre urbain ; la ville devientélément essentiel de la construction du territoire. Les réformes de Clisthène à Athènes redéfinissent les entités : côte, campagne et ville. La ville apparait isolée et considérée comme un pôle. L’agora contribue à cette forme d’urbanisation politique : fusion entre espace urbain et politique, la ville est dès lors considérée comme le siège de pouvoir. Sur un point de vue purement urbanistique, cela setraduit par une planification et la définition d’un espace public, urbain (politique, civique) séparé des espaces privés (habitation) comme sur les agoras de Milet ou Priène où dès la mi Ve siècle BC l’esthétique intervient et les édifices sont monumentalisés par une clôture des espaces (emploi du portique).
Durant cette même période, des édifices particuliers apparaissent pour...
tracking img