Espagne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5718 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Espagne
Il n’existe pas une Espagne, mais plusieurs. Sans entrer dans le débat politique sur l’autonomie de telle ou telle région, le voyageur qui traverse la péninsule ibérique pourra constater l’extraordinaire diversité de l'Espagne, un pays qui vit, depuis la fin du franquisme, un renouveau éclatant et une modernisation à grande vitesse.
Diversité des paysages, des cultures, des langues(castillan, catalan, basque), des terroirs et des villes. L’Espagne s’offre à tous les goûts : laissons de côté les plages envahies l’été et la Costa del Sol bétonnée par les complexes hôteliers. Aventurons-nous plutôt dans l’intérieur du pays, superbe et naturel, prodigue en paysages saisissants, en monuments splendides, en modes de vie passionnants…
Pour cela, il suffit parfois de s’éloigner d’unedizaine de kilomètres des foules. Découvrir Salamanque, la petite Rome espagnole, ou Tolède la belle médiévale perchée sur son promontoire. Parcourir le rude plateau de Castille, de Ségovie à Léon, à la découverte de magnifiques cathédrales et d’extraordinaires musées. Goûter à la spécificité de l’âme catalane et à ses trésors artistiques, de Dalí à Gaudí en passant par Tapiès et Miró. Prendre lechemin de Saint-Jacques-de-Compostelle pour admirer les beautés de la rurale Galice, aussi verdoyante que la terre des Basques, à laquelle ils sont tant attachés. Ou, enfin, un soir de fête à Séville, Madrid ou Barcelone, pour succomber à cet éclatant bonheur de vivre qui est la marque du pays tout entier. Car les nuits y sont souvent plus intenses que les jours.
Vous l’aurez compris, il fautpartir à la rencontre de ses habitants, fréquenter ses bodegas et se régaler de sa cuisine, car l’Espagne est un pays à vivre. Elle n’est pas seulement diverse, elle est inépuisable !
Carte d’identité Espagne
- Superficie : 504 782 km².
- Population : 44 904 000 habitants (estimation 2009).
- Capitale : Madrid (plus de 6 millions d'habitants pour la communauté de Madrid).
- Monnaie : l'euro.
-Langues officielles : une langue nationale : l'espagnol et quatre langues régionales : basque, catalan, galicien, valencien.
- Régime : monarchie parlementaire.
- Nature de l'État : royaume. L'Espagne est divisée en 17 communautés autonomes et 2 villes autonomes (Ceuta et Melilla).
- Chef de l'État : le roi Juan Carlos Ier de Bourbon (depuis novembre 1975).
- Chef du gouvernement :  José LuisRodríguez Zapatero (gauche socialiste) depuis avril 2004 (reconduit en mars 2008).
- Taux de chômage : 20 % en 2010 (l'un des plus élevés de l'Union européenne, mais avec des taux qui varient fortement d'une région à l'autre).
Économie
L'Espagne a connu une période de forte croissance au début de la décennie 2000. L'agriculture occupe moins de 10 % de la population active, l'industrie environ30 % et les services un peu plus de 60 %. C'est bien là le profil d'un pays moderne, industrialisé et tertiarisé, participant aux échanges commerciaux internationaux.
L'Espagne compte parmi les premiers producteurs mondiaux d'automobiles, elle est un grand pays exportateur d'acier, de produits chimiques, de vêtements, le premier producteur d'huile d'olive, et détient la première flotte de pêchede l'UE.
Mais, frappée par l'éclatement de la bulle immobilière et de ses conséquences - la crise financière -, l'Espagne plonge depuis 2008. Aujourd'hui, le taux de croissance est très faible et le taux de chômage a fait un bond spectaculaire. le tout dans un climat social morose.
En outre, les excellents résultats économiques du début de la décennie se sont nourris d'une précarisation de lasituation des travailleurs.
Le spectre de la crise grecque hante les ministères. Augmentation de 2 points de la TVA au 1er juillet 2010, baisse des salaires dans la fonction publique, le tout associé à une réduction des dépenses publiques d'investissement, retraite à 67 ans... sont aujourd'hui des actions engagées. L'objectif ? Réduire la dette publique. Avec un plan d'austérité adopté en mai...
tracking img