Espagnol nueva york traduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (513 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nueva York

Marlon y Reina sont deux immigrés colombiens…

- New York? lui avait-je demandé.
- Oui, New York.
- Et pourquoi aussi loin?
- Parce que c'est comme ça – me dit Reina.
Cette idéeétait la sienne. En général, toutes les idées venaient d'elle. Moi aussi j'en avais parfois mais il n'y avait que celles de Reina qui fonctionnaient. Et celle-là était déjà en marche. Quand elle me l’adit c'était déjà une décision. Elle ne m’a pas demandé si j'étais d'accord.
- Nous partons tous les deux, dit-elle.
Elle me parla aussi des opportunités, des dollars, de bien gagner sa vie, de vivremieux, de sortir de ce pauvre merdier.
- Ici nous n'avons rien fait, nous ne faisons rien et nous n'allons rien faire. Je parle d'avoir enfin un endroit pour nous deux, afin de prospérer et mêmed'avoir des enfants.
Elle le dit avec des yeux si brillants et si sincères que je l’ai cru.
- L'idée était de toi - lui dis-je avec rage.
- Je sais, me dit-elle. Toi, tu n’as jamais d’idée.
Je luirétorquai que ce taudis n'avait rien à voir avec l'endroit dont elle m’avait fait rêver, celui qu'elle me décrivit lorsque nous imaginions la vie que nous mènerions. C'est elle qui me racontait toutcomme si elle était déjà venue avant et avait préparé l'arrivée : c'est un appartement blanc avec vue sur la rivière et la statue de la liberté, dans un grand immeuble avec une petite terrasse qui a unpetit jardin et deux chaises pour s'assoir et regarder la nuit tomber sur New York.
Elle me parla d'un chien que nous aurions et que nous sortirions promener après le travail et qui surveilleraitl'appartement pendant notre absence. 
Elle me parla d'une cuisine très propre, pleine d’appareils électroménagers, et d'une salle de bain blanche avec une baignoire blanche et grande dans laquelle nousentrerions toutes les nuits pour faire l'amour.
Mais la vrai pièce n’était qu’un « cachot » qu'on nous avait laissé en échange des quelques billets qu'ils nous restaient, et que nous primes parce...
tracking img