Espoirs, regrets: que nous apprend leur analyse sur nous-mêmes, notre condition humaine, notre esprit?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1104 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le regret parle d’un manque, d’une absence. C’est cet acte, ce choix que nous n’avons pas fait et dont nous estimons, trop tard, qu’il aurait pu nous apporter une satisfaction. Il se distingue ainsi du remords, qui vient avec la conscience d’avoir mal agi. Pourquoi n’avons-nous alors pas réagi tel que nous l’aurions voulu? Pourquoi se rappeler cette situation d’échec ou nous nous sommes déçus?Qu’apporte le souvenir de cet évènement? L’espoir, c’est l’ attente confiante de voir se réaliser ce que l'on désire. Mais peut -on vraiment avoir confiance en l’espoir? N’est-ce pas une réflexion un peu utopique que d’être certain qu’avec l’espoir, nous verrons nos désirs se réaliser? Nous verrons dans un premier temps ce qu’apporte l’analyse de nos regrets sur notre condition humaine, puis nousverrons que nos espoirs nous apprenent à mieux connaître notre esprit.


Regretter, c’est la prise de conscience de l’autre option qu’il était possible de choisir, cela nous invite donc à réfléchir sur notre décision passée. Pourquoi avoir choisi de faire, ce qu’après analyse, nous n’aurions pas fait?
Par exemple, une amie se fait insulter et provoquer pard‘autres individus, pourtant, durant cette humiliation, nous sommes incapables de répondre quoi que ce soit. C’est une fois la scène passée que nous nous disons « mais pourquoi n’ai-je pas réagi?» . On repense alors à cet évènement, à ce que l’on aurait pu dire. Mais le regret ne s’arrête pas à la culpabilité, car en ce cas elle serait une éternelle souffrance. L’homme peut alors réflechir à ce qu’ilpourrait dire si la situation se reproduisait à nouveau. Le regret est constructif, et permet de se connaître un peu mieux.
Dès l’instant où nous prenons le temps de réfléchir à ce qu’il nous dit de nous : « pourquoi est-ce que j’ai réagis comme cela ?  », «  Ai-je eut peur? », «  Qu’etais-je en train de penser à cet instant? », «  Pourquoi est-ce que, ce jour-là, je ne me suis pas exprimé? » ,nous avons déjà une meilleure connaissance de notre esprit. L’objectif serait alors d ‘en tirer une leçon pour le futur.
Il permet aussi de se repentir, ce qui permet une réconciliation avec son passé. En effet, la connaissance de soi et l’acceptation de son passé sont nécessaires pour d’une part conserver la saveur de la vie, et d’autre part se préparer à la mort. Nos regrets nous permettent,de nous rappeler les erreurs que nous avons comises, et d’accepter notre faiblesse humaine. « Errare humanum est, persevare diabolicum », certes nous commetons des erreurs, mais nos regrets nous prouves que nous les reconnaissons et les excluons de notre vie pour ne plus les commettre à nouveau ; ce qui nous aide à accepter notre passé et ainsi, à être en accord avec nous-mêmes. Avec pour horizon,la sortie définitive du regret et l’adhésion totale à nos décisions d’aujourd’hui, nous pouvons alors conserver la saveur de la vie, et nous préparer à la mort.

« S’il est bon de regarder derrière pour reprendre contact avec soi, il est essentiel de vite revenir au présent et de regarder devant.», car si les regrets occupent une place importante dans notre vie, nos espoirs ont également uneplace essentielle.

L‘espoir se rapporte à une situation désirable sans que ce que cela soit assuré. Même s'il y a de la confiance dans l'espoir, il y a forcément de l’ignorance à l’égard de l’avenir. Cela s’accompagne d'une attente, mais aussi de la crainte. La crainte d’un mal à venir qui serait la non-réalisation du bien à venir.
William Shakespeare a dit: « Qui n'a plus d'espoir n'aura plusde regrets ». En effet, si une existence est dénuée d’espoir, pourquoi se laisser ronger par la culpahilité? Il semblerait que ces deux notions soient étroitement liées, les regrets sont notre passé, représentant les actions que nous n’avont pas faites, et nos espoirs notre avenir, alors une occasion pour enfin agir et choisir, comme on aurait du le faire dans le passé. Pour Pascal,...
tracking img