Essai guerre de troie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7790 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Law and Society in greek Antiquity

La Guerre de Troie

Pierre GARNIER
Alexandre MAHIEU

INTRODUCTION

L’Iliade, où Homère fait le récit de la guerre de Troie, est l’une des plus importantes épopées antiques. Des générations d’écoliers ont été captivées par ces héros, des combats sanglants et une ruse historique qui a donné la victoire aux Grecs sur les Troyens. C’est une œuvremagistrale mais se fonde-t-elle sur la réalité ? Un archéologue amateur a découvert la cité de Troie mais y a-t-il le moindre indice qu’une bataille y ait eu lieu ? L’histoire du cheval de Troie appartient à la culture occidentale mais semble assez éloignée de la réalité historique… Encore de nos jours, la guerre de Troie reste le symbole même de la bataille mythologique avec son lot de passion,de drame et d'héroïsme. Toutefois, cette ville tout comme le conflit qui la rendit célèbre n'en sont pas moins réel. Voici donc, de l'origine historique à la légende, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Troie sans jamais oser le demander !

Depuis trois mille ans la Guerre de Troie hante les imaginations. Mais la guerre chantée par Homère possède-t-elle un fond de réalité historique ?Depuis les découvertes de Schliemann, les équipes de chercheurs se succèdent sur le site de Troie, et le résultat des dernières fouilles est assez extraordinaire. Que s'est-il passé aux environs de 1200 avant l'ère chrétienne qui a bouleversé toute la Méditerranée orientale, détruisant l'empire Hittite, des villes d'Anatolie et de Syrie, et la brillante civilisation mycénienne elle-même ? Laguerre de Troie s'inscrit-elle dans ce cataclysme général ? C'est ce que semblent prouver les mystérieuses inscriptions égyptiennes contemporaines des règnes des pharaons Merneptah et Ramsès III. Elles racontent comment les souverains d'Égypte arrêtèrent l'invasion des Peuples de la Mer, venus du Nord. Ces documents apportent-ils la preuve historique que les chercheurs attendaient ?
L'époque àlaquelle elle s'est déroulée reste encore incertaine (sans doute entre 1190 et 1180) ; elle nous est connue uniquement par des poèmes épiques qui n'ont pas été composés à la même époque que la guerre mais beaucoup plus tard, pour célébrer les exploits des héros du passé et aider à former la conscience collective des auditeurs aux vertus de courage et d'entreprise. Ce sont, chez les Grecs, l'Iliade (laguerre elle-même) et l'Odyssée (le retour d'Ulysse, Odysseus en grec), dues à un poète nommé Homère et, chez les Latins, une partie de l'Enéide (livre II) due à Virgile, et qui raconte la chute de Troie.
Décrite principalement dans l’Iliade, la Guerre de Troie est aussi le sujet d'un vaste cycle d'épopées perdues qualifié de « Cycle troyen », qui complète le récit d'Homère. Elle constitue unepierre fondatrice de la culture grecque. Sous l'Antiquité, l'historicité de la guerre ne donne guère prise au doute, même si certains doutent de la véracité du récit d'Homère : Hérodote rapporte une version bien moins romanesque des événements. Pour autant, peu remettent en cause l'existence d'Hélène et son rôle dans le déclenchement de la guerre. À l'époque moderne, les historiens se montrent plusdivisés. Pour certains, les ruines de l'ancienne Troie découvertes sur la butte d'Hissarlik, en Turquie, corroborent les faits rapportés par Homère. Pour d'autres, le récit d'Homère est purement mythique et il faut renoncer à y chercher la trace d'un événement historique. D'autres encore défendent une position intermédiaire : la guerre de Troie aurait bel et bien eu lieu, mais sous une formedifférente de celle, magnifiée, que décrivent les épopées.
Puissante cité d'Asie mineure, placée non loin du détroit des Dardanelles, Troie était une citée prospère qui s'était enrichit en prélevant des droits de passages aux marchands qui gagnait la mer noire par voie de terre. Les restes de la ville furent découverts au XIXème siècle par un archéologue allemand Heinrich Schielmann. La découverte de...
tracking img