Essai sur les enfants-soldats

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (557 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-1 Essai sur les enfants-soldats

Selon les derniers chiffres de l’UNICEF, prés de 250000 enfants de moins de 18 ans seraient enrôlés comme des combattants dans les milices ou des arméesgouvernementales dans près d’une vingtaine de pays. Rendus vulnérable par un climat de conflit, de guerre civile ou de rébellions , ces enfants n’ont pas d’autres choix que d’accomplir les crimes que leschefs de la guerre exigent d’eux.
Mais alors les enfants soldats sont-ils coupables? D'après Amnesty International, « Ces enfants sont victimes de la guerre ».
Nous soutiendrons cette thèse, toutd’abord parce que la déstructuration engendrée par la guerre déstabilise la vie des populations et notamment des enfants puis parce que les technique de recrutement sont illégales, parfois horribles, enfinparce que dans les camps d’entraînement, l’enfant-soldat effectue des taches atroces.

Tout d’abord, nous pouvons affirmer que « les enfants soldats sont des victimes ». En effet, ladéstructuration engendrée par la guerre déstabilise la vie des populations et notamment des enfants, brisant repères et cadre de vie. Cela fait en sorte que d’autres jeunes aient besoin de s’engager pour se sortirde la misère et de la solitude suite au massacre de leurs villages. D’après un rapport de l’UNICEF « les enfants-soldats ne sont donc pas uniquement ceux qui portent ou ont porté une arme, maisl’ensemble de ces enfants qui sont exploitées par des adultes, au seine d’une armée, victimes d’enjeux qui les dépassent ». Un groupe, proposant nourriture, vêtements et pouvoir, semble dans bien des casl’unique possibilité restant encore présente.
Ensuite « les enfants-soldats sont des victimes » parce que les techniques de recrutement sont illégales et parfois horrible. Pendant la guerre du Darfour, lemanque de soldats adultes a poussé le recrutement des enfants par des méthodes horribles. La plupart du temps, des militaires kidnappent les enfants dans les écoles, les stades, les églises...
tracking img