Essai sur l'autisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3035 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

J’ai décidé d’effectué mon travail sur l’autisme, car c’est un sujet que je ne connaissais pas beaucoup et que je trouvais intéressant. Certes, j’en avais déjà entendu parler et j’ai même pu côtoyer une personne atteint de ce syndrome à un certain moment, mais je souhaitais en apprendre plus et me faire une meilleure idée de qu’est-ce que c’est. Je voulais aussi rectifiercertaines idées fausses couramment répandues à propos de l’autisme. Le but principal de ma recherche consistait donc à définir l’autisme, déterminer ses caractéristiques et explorer les solutions possibles de ce trouble. Dans ce document, vous trouverez en détail les différents aspects touchés tels que les causes, les symptômes, les traitements et la prévention ainsi que des rubriques en annexes pourfaciliter votre compréhension.

Définition

L’autisme est un trouble du spectre autistique d’origine neurobiochimique faisant parti des T.E.D. (Troubles Envahissants du Développement). Il est souvent utilisé par contre pour désigner l’ensemble de ces troubles de manière générale. On retrouve également dans ces derniers le syndrome d’Asperger, que l’on peut considérer comme une formebénigne de l’autisme. C’est le trouble neurologique le plus fréquent chez les enfants. L’autisme est caractérisé par des degrés variables de perte des capacités de communication et des aptitudes sociales, ce qui amène à une coupure avec le monde extérieur et un repli sur soi-même de la part de l’enfant. On remarque aussi un champ d’intérêt restreint et un comportement stéréotypé. Ces problèmes peuventse manifester de façons différentes et être d’intensités variables selon les cas. L’évaluation de l’état d’une personne atteinte s’effectue selon le nombre et les types de symptômes qu’elle présente, le degré de gravité (qui va de léger à grave), l’âge de l’apparition des symptômes, son niveau de fonctionnement et les difficultés d’interaction sociale.

2. L’historique

Le terme autisme,du mot grec autos signifiant soi-même, fut créé en 1911 par le psychiatre suisse Eugen Bleuler dans le cadre de son étude sur la schizophrénie. Il désignait par cette appellation le comportement de repli qu’il constatait chez certains sujets. Ce n’est qu’en 1943, aux États-Unis, que le pédopsychiatre autrichien Leo Kanner établit le portrait clinique de l’autisme infantile grâce à une étude qu’ilfit sur onze enfants atteints. Avant cela, on utilisait plutôt des appellations liées aux psychoses de l’enfant. En 1944, un autre psychiatre autrichien, Hans Asperger, publia la première définition du syndrome d’Asperger. Il observa chez quatre jeunes garçons un comportement et des aptitudes qu’il désigna par le nom de psychopathie autistique. Ces écrits ne seront vraiment reconnus que desdécennies plus tard, soit en 1981. Aujourd’hui, on emploie plus les termes trouble autistique et trouble asperger comme établit dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV) rédigé par l’Association américaine de psychiatrie, l’outil de classification le plus couramment utilisé pour les troubles mentaux.

Les causes

3.1 Les causes génétiques
Le facteur leplus décisif est le facteur génétique. On estime son taux d’influence sur les probabilités d’être atteint à environ 90 %. Une étude effectuée sur des jumeaux a démontré que les chances pour un pair de vrais jumeaux d’être tous les deux autistes se situent entre 60 et 90 % tandis que chez les faux jumeaux, cette probabilité tourne autour de 6 %. La probabilité pour les frères et sœurs d’un autisted’avoir le syndrome est jusqu’à 100 fois supérieure à celle des enfants tirés au hasard dans la population. On observe souvent aussi des cas d’autismes multiples dans une même famille. Puisqu’avoir le même patrimoine génétique n’est pas suffisant, il faut donc un autre élément pour venir «déclencher» le syndrome, et que plusieurs gènes déficients soient actifs simultanément. Les anomalies...
tracking img