Essais changements climatiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1202 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UN BOULVERSEMENT QUI MET LA SCIENCE À L’ÉPREUVE

Le réchauffement climatique est un problème à l’échelle planétaire, une problématique que certains gouvernements ne semblent toujours pas constater. On dirait que ceux-ci ne réalisent pas que cette perturbation de l’équilibre climatique naturelle va énormément affecter les générations de l’avenir, donc, leurs enfants et leurs petits-enfants.Comme le disait Al Gore, les humains ne réagissent que lorsqu’une catastrophe arrive de manière soudaine et imprévisible. Lorsque celle-ci se produit de manière graduelle et progressive, les Hommes ne réagissent pas. Le réchauffement de la planète est un processus graduel et c’est pourquoi les humains tardent à poser des actions concrètes afin de le contrer. Cependant, il faut se questionner sur unechose : comment la science peut intervenir dans ce problème d’ordre mondial et selon quels motifs ? Il faut aussi connaître les limites de la science. Par conséquent, si la science a des limites, je crois que chaque individu a donc le devoir de poser des gestes afin de réduire leur emprunte écologique. Dans ce texte, il sera question des interactions qu’a la science avec des facteursenvironnementaux et économiques tout en se rattachant à l’aire d’interaction environnement.
Premièrement, d’un point de vue environnemental, je crois qu’il est d’abord essentiel de bien connaître et comprendre le phénomène du réchauffement climatique. « Le Soleil réchauffe la Terre par des ondes lumineuses. Une partie des ondes lumineuses est renvoyée dans l’espace sous forme de rayonnements infrarouges. Unepartie de ces rayonnements infrarouges est capturée et retenue dans l’atmosphère. Cela permet de maintenir la température de la Terre dans une certaine moyenne relativement constante et vivable. Le problème est que cette mince couche d’atmosphère est épaissie par la pollution reliée au réchauffement de la planète. Ce qui fait qu’une plus grande partie de rayons infrarouges est capturée. Parconséquent, la température monte. »¹ Comme les émissions de gaz à effet de serre produits par les Hommes augmentent de plus en plus depuis l’ère de l’industrialisation, on peut en déduire qu’il y a très probablement une étroite relation entre la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et l’activité humaine. « Peut-on affirmer que les émissions industrielles et agricoles sont à l’origine duréchauffement observé aujourd’hui ? Impossible ! »² Je suis conscient que la science n’est pas encore assez avancée pour prouver cette hypothèse. Par contre, des tests effectués par des scientifiques du GIEC (Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Évolution du Climat) me semblent ingénieux et représentatifs de l’actuelle situation planétaire. En gros, ils reproduisent les causes les plusprobables du réchauffement climatique dans une « Terre virtuelle ». Bien sûr, ces modèles climatiques sont loin d’être parfaits, mais la science les fait progresser et la crédibilité des résultats augmente graduellement. Ils démontrent que la cause du bouleversement du climat de la Terre peut être, de manière très probable, majoritairement due à l’activité humaine. De plus, des études faites à partirde carottes de glace montrent que la concentration de CO₂ dans l’atmosphère est passée d’environ 280 ppm avant l’ère industrielle à plus de 385 ppm après celle-ci, comme nous montre l’évolution de la courbe en annexe 1. Bref, la science a démontré par plus d’une méthode le fait que l’activité humaine a une influence sur le réchauffement de la planète. Pour ce qui est des conséquencesenvironnementales, plusieurs observations scientifiques permettent de constater certains bouleversements naturels dus aux changements climatiques. Par exemple, les satellites peuvent suivre la fonte des banquises à cause de la hausse des températures. La faune et la flore sont par conséquent beaucoup touchées par le réchauffement climatique. De plus, des études offrent la possibilité que le réchauffement...
tracking img