Essais clniques sur les populations pauvrres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1350 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Sujet amené : Pour qu’un nouveau médicament puisse être mis en marché et valider par les organismes de régulation (tel le FDA), celui-ci doit tout d’abord être testé sur des centaines de personnes. Cependant, seulement 5% de la population des États-unis accepteraient de prendre part à ces essais pharmaceutiques alors que la demande de nouveaux médicaments est grandissante. Selon larevue Le monde diplomatique, le nombre de médicaments mis sur le marché entre 1970 et 1990 a triplé. Les compagnies se tournent donc de plus en plus vers les essais cliniques à l’étranger. En fait, en 2006, la moitié des essais thérapeutiques de GSK sont des essais « délocalisés », principalement dans des pays du tiers monde.

Sujet posé : Devrait-on interdire l’essai de médicaments par descompagnies pharmaceutiques sur les populations pauvres (notamment en Afrique)?
Je considère qu’il faudrait les interdire.

Sujet divisé : je défendrai donc ma thèse sur le sujet en amenant 2 arguments qui vont dans le sens de ma thèse. Par la suite, je réfuterai un argument contraire qui pourrait être présenté.

Développement

Premier argument : Les essais cliniques qui sont faits dans lespays plus pauvres, sont très peu encadrés comparativement aux essais réalisés en Amérique du nord ou en Europe.

Les organismes de régulation acceptent les essais cliniques réalisés à l’extérieur du pays au même degré que ceux réalisés sur place. Cependant, les compagnies ne sont pas tenues de déclarer les essais à l’étranger, ils ne sont tenus que de respecter la déclaration de Helsinki. Si lesessais ne sont pas déclarés, ceux-ci ne peuvent donc pas être surveiller par les organismes de régulation européennes ou américaines.

De plus, en Inde notamment, les autorités ont de grande difficultés à faire respecter une réglementation strict dût au fait qu’ils n’ont pas les moyens d’investir pour plus d’inspecteurs par exemple. Certains établissements ont été accusés au courant des annéesprécédentes de recruté de faux médecins pour tromper les inspecteurs, de vendre des certificats d’admission ou des diplômes ou de faire des essais pharmaceutiques sur des médicaments dangereux. Selon Chandra Gulhati, un spécialiste de l’industrie pharmaceutique, lorsque les compagnies sont prises en délits, elles s’en tirent généralement qu’avec un avertissement.

Il n’est donc pas surprenant devoir des cas comme celui qui s’est produit en 2001, en Inde. En fait, un chercheur universitaire fut découvert en train de tester un médicament anticancéreux sur des patients atteints d’un cancer alors que ce médicament n’étant pas encore déclaré inoffensif pour les animaux.

De plus, les essais cliniques comportent toujours des risques, car ils sont justement faits pour vérifier si les médicamentsne comportent aucun risque pour la santé des humains. Cependant, il arrive régulièrement que ceux-ci ne soient pas au point et que les médicaments engendrent des effets néfastes pour la santé. Étant peu encadrés, les droits des volontaires sont donc négligés et lorsque les essais tournent mal, les conséquences sont plus importantes puisque l’encadrement n’est pas rigide. En fait, dans ces pays,le suivi médical n’est pas toujours fait régulièrement, les patients ne sont pas dans un grand nombre de cas au courant de tous les risques ou même, au courant du fait qu’ils participent à des essais cliniques. En 2009, le vaccin Gardasil fut testé sur de jeunes femmes indiennes. À la suite de ces essais, 7 jeunes femmes sont décédées et 120 autres furent aux prises avec des effets indésirablessévères, tels des troubles épileptiques. Un meilleur encadrement aurait pu permettre de sauver la vie de certaines et limité les dégâts de cet essai.

Second argument : les compagnies qui se rendent dans les pays défavorisés pour effectuer leurs essais pensent d’abord et avant tout à leur propre profit.

Un avantage très important pour les compagnies pharmaceutiques de délocaliser les...
tracking img