Est-ce que les sens sont suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1225 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les sens ne sont-ils pas suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances ?

Les sens sont la fonction de notre rapport au monde. Elles nous sont présentées dès la naissance et grâce à elles on n’est jamais sans rien savoir du monde extérieur. Les sens nous fournissent des connaissances de façon la plus simple et la plus naturelle, mais il y a aussi d’autre sources de connaissances tel quele raisonnement, la réflexion, le calcul et etc. Nous allons voir si toutes les connaissances nous viennent des sens ou bien si certaines nous sont fournies par d’autres fonctions (intellectuelles) ? Pour cela nous allons d’abord voir quel genre des connaissances et dans quelle mesure nous donnent des sens, puis vérifier s’il y a d’autres sortes des connaissances que ceux fournies par les sens eta la fin voir si les fonctions rationnelles nous fournissent des connaissances et d’où viennent ses origines.

On se demande si les sens nous fournissent toutes les connaissances objectives dans la mesure où ils sont la seule voie aux savoir. La connaissance objective est la connaissance au sens étroite, c'est-à-dire la connaissance de la vérité.
Toute perception que j’ai est subjectif, carissue d’une seule personne et fondée sur l’expérience. L’expérience est l’expérience sensible qui est fondés sur un fait, c'est-à-dire donne des exemples. Les exemples sont des vérités particulières. Elles ne sont jamais constants : comme le dit Leibniz « il ne suit point que ce qui est arrivé arrivera de même » ; et ne sont valable qu’au cas particulier : soleil en France, neige au Canada. Desconnaissances particulières ne donnent des généralités, ni des vérités universelles. Or les sens ne sont pas suffisants à nous donner des connaissances objectives.
En même temps tout ce que j’ai dans l’esprit : toute rêverie, pensée, idée et etc. ; même si elle est logique est subjectif, car toute personne y ajoute ou d’y retire un part. Seuls les sens nous fournissent des connaissances réellessans rien y ajouter ni d’y retirer. Or tout ce que j’ai dans l’esprit ne peut être tenu pour la connaissance vraie si on ne vérifie pas qu’elle se règle sur un objet réel, c'est-à-dire si on ne vérifie pas par l’expérience sensible. Les sens présentent donc une condition indispensable d’une connaissance objective.

Nous voyons bien l’intérêt de voir si les sens sont suffisants pour nous fournirtoutes nos connaissances objectives. Il faut premièrement examiner s’ils présentent une condition nécessaire pour toutes sortes de connaissances.
Prenons l’exemple des mathématiques. Les mathématiques sont une science qui ne dépend pas des exemples c'est-à-dire ne tire pas ses connaissances de l’expérience sensible comme le dit Leibniz « les vérités nécessaires telles qu’on les trouve dans lesmathématiques pures doivent avoir des principes dont la preuve ne dépend point des exemples. ».
Au contraire, les mathématiques sont une science qui cherche des vérités universelles. Universel signifie valable dans tout les cas. Elles n’ont besoin de rien supposer que l’expérience puisse douter, mais au contraire, elles ont besoin d’être réduites par le raisonnement, comme le dit Descartes.Comme l’expérience sensible ne donne des vérités universelles, il n’est pas une voie sur laquelle les mathématiques peuvent être fondées.
Deuxièmement, les objets d’étude des mathématiques n’existent pas dans la réalité et on n’y a pas l’accès par les sens. Par exemple : il n’y a pas de carré, mais une table de forme de carré ou on peut vérifier que la somme d’angles est égale a 360. Les objetsd’études ne peuvent pas être confirmés dans la réalité mais pour la démonstration les fonctions sensibles ne peuvent pas suffire. Elles demandent des fonctions intellectuelles.
Les mathématiques sont donc la preuve que toutes nos connaissances ne sont pas fournies par les sens, mais aussi par la raison.
Maintenant prenons l’exemple des sciences fondées sur l’expérience (physique, chimie,...
tracking img