Est-ce un devoir de rechercher le bonheur?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (951 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Est-ce un devoir de rechercher le bonheur ?

« Agit toujours de manière à ce qu’il en résulte le maximum de bonheur », Jérémy Bentham (1748-1832). Bien sûr chaque homme, recherche le bonheur, etpour ce faire, il essaye d’agir en fonction de ce dernier, de manière à le provoquer, ainsi, chaque action de chaque être humain est contrôlée pour qu’elle soit la meilleure possible et chaque acteest réfléchis, le plus souvent, pour éviter de commettre une erreur et se rapprocher le plus de la satisfaction, et donc du bonheur. Jérémy Bentham est le fondateur de l’utilitarisme, ou l’utilité estle seul critère de la morale : une action est bonne dans la mesure ou elle contribue au bonheur de chacun et au plus grand nombre. Quelle est la définition de ce bonheur même ? Est-il accessible ?Comment se traduit-il ? Pour Kant, il est impossible de donner une définition universelle du bonheur, en effet chacun en a une conception différente, mais qu’est-ce qui définit alors cette sensation ?Comment sait-on que nous avons trouvé le bonheur ? Le bonheur est avant tout, un état de paix et de sérénité par l’absence de trouble, ce qui le diffère de plaisir et de la joie, car évidemment dans lebonheur nous ressentons le plaisir et la joie mais ceci n’est pas réciproque, dans les plaisir et la joie on ne trouve pas forcément le bonheur ; la joie et le plaisir sont des événements, ils sontmultiples, éphémères, et ponctuels alors que le bonheur est considéré comme une satisfaction complètes des plaisirs, il est permanent et continu. Devoir et bonheur peuvent être considérés comme uneassociation contradictoire, le devoir est l’acte moral par excellence, il se veut d’aller contre ses désir et ses sentiments. Quand l’homme entend le mot devoir, il l’associe automatiquement au motobligation et contrainte, une idée de désagrément qui s’oppose donc au plaisir. En effet l’étymologie de devoir est « debere » en latin, ce qui signifie « avoir une dette envers quelqu’un », devoir...
tracking img