Est-il possible de nier l'existence du temps ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Est-il possible de nier l'existence du temps ?

Le terme «nier» ne signifi pas un arrêt (ce qui suppose une fin) mais le refus d'une certaine réalité. Par exemple on peut refuser le système dans lequel nous vivons tout en continuant à y vivre.
L'existence c'est quelque chose doté d'une certaine réalité.
Le temps lui correspond à se qui se passe, cela suppose un mouvement par exemple lepassage de la nuit au jour, et inversement. Ceci est bien un mouvement, et la transition de la nuit au jour et bien un changement. Se demander si il est possible de nier l'existence du temps c'est se demander si quelque chose a le pouvoir de refuser se qui se passe.
Alors nous nous demandons, qu'est-ce qui a la capacité de refuser le temps qui passe ? Et en quoi cela consiste-il ?
En premierlieu nous verrons le refus comme acte conscient, et ensuite comme et ensuite comme effondrement de la conscience et de la conscience du temps.

Si l'on reconnaît la vérité de se que l'on veut nier ( cela s'appelle un acte dialectique). Alors on admet que notre conscience est incarnée par et dans notre corps qui est une partie du monde ou existe autour par cela nous avons la capacité de nier. Parexemple l'effet du temps sur le corps est visible pour nier cet effet, cette réalité du temps il est possible de faire de la chirurgie esthétique. Cette exemple montre bien que le refus du temps passe bien par une reconnaissance préalable de son effet sur nous. Sinon 'idée ne nous viendrais pas de faire de la chirurgie esthétique, ou même de simplement mettre des crèmes antirides. Néanmoins cettesituation est paradoxale dans le sens ou il est nécessaire pour la conscience de reconnaître, d'admettre ce qu'elle souhaite nier, il y a comme une nécessité pour elle de ce qu'elle refuse. C'est le refus d'une réalité objective dont nous sommes le sujet.
Le paradoxe réside réside dans cette opposition dialectique entre l'objet et le sujet c'est à dire : notre conscience est le sujet de l'objetqu'est le temps. C'est parce que nous sommes soumit au temps que nous avons la volonté et la capacité de le nier. Pour reprendre l'exemple de la chirurgie esthétique, c'est parce que le temps flétri notre peau que nous avons recour à la chirurgie. Nous voyons pourtant que nous ne sortons pas de l'opposition dialectique de temps/conscience. Or il nous est demandé de penser un véritable refus del'existence du temps. Cela ne reviendrait-il pas à dire qu'il faille ne plus avoir de conscience pour ne plus avoir conscience du temps ? Cela ne serait-il pas sombrer dans la folie ?

Le conscience étant ce qui permet de reconnaître une chose et de lui donner une existence . La conscience et donc la conscience même de tout sens, de toutes choses sensés. La folie comma façon de rompre avec laconscience serait aussi une ruptue de toutes possibilités de reconnaître une chose et son sens. Le temps étant un objet de la conscience, devenir fou entrainerai la suppression de la conscience, de son effet, ou la modification de la temporalité d'une conscience commune.
Pour appuyer notre propo le personnage principale de livre « fight club » de Chuck Palahniuk, Le protagoniste dédouble sapersonnalité en vue de rompre avec la linéarité du temps qui caractérise son quotidient de consommateur. Dans l'adaptation cinématographique de David Fincher on remarque plusieurs ruptures des scènes qui font l'effet de rupture temporelles. Ce qui bouleverse la continuité logique, les liens, des scènes (ce qui désoriente le spectateur lui même). La schizophrénie dont fait preuve le protagoniste ( on neconnait pas son nom) est une forme de refus l'existence du temps tel qu'une personne en générale le ressent. Néanmoins ce refus du temps n'en constitu pas un arrêt, mais un refu de sa linéarité. La particularité du schizophréne est de ressentir une autre perception du temps. Cet exemple nous montre que la folie comme effondrement de la conscience commune et comme effondrement de la conscience du...
tracking img