Est il raisonnable de croire?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3433 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les relations internationales de 1945 à nos jours

Plan.
I- L’entrée dans la guerre froide : 1945-1947
A- La fin de la Grande Alliance
B- L’augmentation des tensions
C- La rupture de 1947
D- Le désaccord idéologique entre les deux Grands
E- La bipolarisation commence en Europe
F- La bipolarisation s’étend au reste du monde
II- L’Allemagne dans laguerre froide.
A- Un enjeu entre les deux Grands
B- La naissance de deux Etats allemands
C- Le mur de Berlin
III- L’effondrement du bloc de l’Est et de l’URSS
A- Un système en crise
B- L’effondrement du bloc de l’Est, des démocraties populaires
C- L’éclatement de l’URSS
IV- L’Europe après 1989
A- La réunification allemande
B- Le réveil des nationalismesC- L’éclatement de la Yougoslavie
D- Elargissement de la communauté européenne
V- Les puissances américaine et chinoise
A- L’hyperpuissance américaine
B- Les limites de la puissance américaine
C- La montée en puissance de la Chine

I – L’entrée dans la guerre froide : 1945-1947
A- La fin de la Grande Alliance
La gestion du monde de l’après-guerre opposeprogressivement les deux Grands, Etats-Unis et URSS unis dans la lutte contre les nazis.
Les Soviétiques s’inquiètent du monopole atomique américain (Hiroshima et Nagasaki, 6-9 août 1945) et de la présence de troupes américaines en Allemagne. Ils reprochent aux Américains de ne pas dénazifier suffisamment la société allemande.
Dénazification : politique consistant à épurer l’appareil d’Etatallemand et la société de tous les éléments nazis.
Les Etats-Unis craignent la progression du communisme. Staline ne respecte pas les accords de Yalta signés en février 1945 qui précisent que chaque pays libéré pourra organiser des élections libres pour choisir le régime politique de son choix. Staline veut constituer autour de l’URSS une zone tampon, un glacis de pays amis. La présence de l’Arméerouge dans les pays d’Europe de l’est facilite la prise du pouvoir par les communistes.

B- L’augmentation des tensions.
L’inquiétude des Etats-Unis grandit car en 1947, tous les pays d’Europe de l’Est, à l’exception de la Tchécoslovaquie, sont devenus communistes.
De plus, en Grèce, les communistes grecs cherchent à s’emparer du pouvoir. C’est le début d’une guerre civile qui dure jusqu’en1949.
Les deux Grands s’affrontent en Allemagne qui a été divisée en quatre zones d’occupation ainsi que Berlin. La gestion commune prévue par la conférence de Postdam en juillet 1945 s’avère plus difficile que prévue, la méfiance augmentant entre les anciens vainqueurs.

C- La rupture de 1947.
Doc.1 p.20. Le président des Etats-Unis, Harry Truman annonce en mars 1947 que son pays, face à lapoussée soviétique en Europe, va appliquer une politique de « containment », d’endiguement.
Containment : terme désignant la politique lancée par H. Truman en 1947 visant à contenir le communisme par une aide économique et une alliance militaire proposée aux pays menacés.
La doctrine Truman est accompagnée du Plan Marshall qui offre une aide économique aux pays européens qui souffrent encore depénurie après la guerre.
Doc.4 p.20. L’URSS et les pays de l’Est la refusent, ceux de l’Ouest l’acceptent.
Doc.2 p.20. La doctrine Jdanov répond à la doctrine Truman. L’URSS considère « l’endiguement » comme une menace impérialiste des Etats-, Unis sur l’Europe. Elle définit une vision dans laquelle le monde est partagé en deux, un camp impérialiste dirigé par les Etats-Unis et un campanti-impérialiste dirigé par l’URSS. Le Kominform créé en 1947, est une organisation chargée de regrouper les partis communistes pour défendre le communisme mondial.
La guerre froide commence ainsi en 1947 et on est passé à un monde bipolaire dominé par les deux Grands et caractérisé par des affrontements multiples (idéologique, politiques, militaires, économiques).

Guerre froide : expression inventée...
tracking img