Est-on libre de tout faire?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1921 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Est-on libre de tout faire ?

L’homme est en permanence à la recherche de sa liberté. Cependant, connaît-il vraiment la signification de ce mot ? Sait-il vraiment ce qu’est « être libre ». L’interprétation la plus commune que l’on donne c’est « avoir le pouvoir de faire ce que l’on veut ». Mais est-ce que faire tout ce que l’on veut suffit pour dire que nous sommes libres ? Pensons nous l’êtreou le sommes nous réellement. Louis Aragon dit dans une citation « On se croit libre alors qu’on imite ». L’homme croit être libre de tout faire alors qu’il ne fait peut être qu’imiter les désirs de son voisin.

Cette phrase est composée de mots clés comme « on », « libre », « tout » et « faire ». On, pronom indéfini indique d’une manière vague des personnes. Le mot libre vient du latin« liber » signifiant couramment « sans chaînes », « sans entraves ». Pour le définir, c’est un être qui n’est pas captif, pas esclave et qui ne dépend que de lui même et non des autres. L’expression qui peut s’y rattacher est « libre comme le vent »
Tout, signifie entièrement, complètement et dans sa totalité ou dans son ensemble. Enfin faire, verbe transitif sous cette forme, définit le fait de pouvoirréaliser, accomplir ou effectuer une action, voir même quelque chose. «Libre de tout faire » a donc le sens général suivant : un individu a le pouvoir de faire ou d’agir ou non s’il le veut. Il a le pouvoir d’assouvir ses désirs, sans que rien ne lui en empêche, sans contrainte extérieure. Vient ensuite en mettant la phrase à l’affirmative, « on est libre de tout faire ». Cela reprend la définitionci-dessus sauf qu’elle englobe tout le monde.

Nous sommes libres de tout faire grâce à un grand nombre d’éléments, tous différents mais tous liés. Tout d’abord, l’article un de la déclaration des droits de l’homme en dit beaucoup : « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droit ». A partir de cela, on peut en ressortir que tous les hommes sont donc considérés commelibres et égaux vis à vis de tous leurs actes.
Le libre arbitre est aussi une idée, il désigne le pouvoir de choisir de façon absolue et d’être vraiment à l’origine de ses actes. C’est la volonté d’opérer un choix en toute liberté. On peut tout faire en respectant les lois qui nous régissent tous.
Pour éviter la domination du plus fort, des lois sont instaurées et doivent être respectées. Celan’est pas une entrave au fait d’être libre de tout faire puisque même si les lois limitent la liberté de chacun, elles sont légitimes et viennent d’une société démocratique c’est à dire de la volonté du peuple. C’est le peuple qui fait la loi, et en obéissant, il n’obéit qu’à lui même et à sa volonté. Une des idées de Montesquieu est qu’il faut limiter la liberté de chacun pour garantir celle detous. Cet exemple évoque bien l’explication ci-dessus. Rousseau disait : "Il n'y a point de libertés sans lois".
Les limites doivent être instaurées pour que l’on puisse être libre de tout faire sans craintes.
L’homme est également libre de tout faire par nature. Il peut tout faire seul. Se nourrir en chassant, construire un abri pour dormir, se fabriquer des habits pour se protéger.
Il est engénéral débrouillard depuis qu’il est apparu sur terre. Il peut être libre dans la mesure où c’est le seul qui est susceptible d’agir spontanément, sans y être déterminé par quelque chose d’extérieur comme par une autorité humaine comme par un tyran ou par des causes physiques comme la faim ou la soif.
Selon Sarthe, l’homme est totalement libre devant ses valeurs, devant la vie et devant la mort.Sarthe met ici en avant que l’on est libre de tout faire du moment où on a le choix et on est maître de mener sa propre vie.
L’homme peut respecter ses convictions, s’il souhaite se vêtir d’une telle façon, il le peut, s’il veut voyager, s’il veut se marier et avoir des enfants...
Une autre idée pour « libre de tout faire » est la liberté politique. On a la liberté d’expression, la liberté...
tracking img