Estellepourpre@hotmail.fr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Année Universitaire 2005 – 2006

72 QCM
QCM N°1 MP : A propos de la MP des hématies :
A. Elles sont considérées comme les meilleures modèles cellulaires essentiellement car elles
ne possèdent ni noyau ni organite, ce qui permet d’éviter une contamination biochimique par les membranes internes des organites
B. En nombre le rapport protéines/lipides estvoisin de 1
C. La MP présente une certaine symétrie: en effet on retrouve des molécules glucidiques aussi bien du coté exoplasmique que du coté endoblastique
D. Après extraction avec l’acétone des lipides des hématies ,on dépose l’extrait lipidique obtenu à la surface de l’eau et on constate la formation d’un film moléculaire à double couche. C’est ainsi que l’on a compris que la membrane deshématies est constitué d’une double couche de lipides.
E. Le glycolemme a toujours la même épaisseur quelle que soit la cellule étudiée mais c’est sa composition qui varie.

QCM N°2 MP : A propos des lipides membranaires
A. Les lipides membranaires sont des petites molécules dont le PM est compris entre 300 et
3000 kD
B. la phospolipide est une molécule amphiphile résultant d’une liaisonentre un alcool constituant le pole hydrophile et un acide gras constituant le pole hydrophobe. C’est grâce à cette structure qu’elles peuvent former les liposome.
C. A partir des PL membranaires on peut constituer des liposomes dont le diamètre fait au moins 25 nm
D. Les micelles possèdent une seule couche lipidique alors que les liposomes en possèdent deux.
E. le glycolemme (cell coat ) estconstitué exclusivement de glycolipides

QCM N°3 MP : Parmi les termes propositions suivantes lesquelles peuvent caractériser la
MP:
A. Fragile
B. Facilement dissociable
C. Étanche
D. Perméable
E. Tripartite

QCM N°4 MP : A propos de la nature et de la répartition des phospholipides de la membrane plasmique :
A. PC (phosphatidyl choline), PE (phosphatidyl éthanolamine), et PS(phosphatidyl serine)
sont électriquement neutres.
B. Dans tous les phospholipides membranaires (sauf phoshoinositides) l’acide phosphorique est estérifié par l’un des 3 alcools suivant : choline, éthanolamine ou sérine.
C. Les PE et PS sont concentrés dans la couche lipidique hyaloplasmique, et leurs acides gras sont surtout saturés.
D. L’hémi-membrane interne (cytoplasmique) est plusfluide et plus riche en charges négatives que l’hémi-membrane externe (exoplasmique).
E. La migration d’un phospholipide d’une hémi-couche à l’autre est un phénomène désigné sous le nom de diffusion latérale.
QCM N°5 MP : A propos de la répartition des PL dans la MP
A. Les scramblases ne nécessitent pas d’énergie, fonctionnent dans les 2 sens et de façon spécifique.
B. Les translocases nenécessitent pas d’énergie, fonctionnent dans les 2 sens et de façon spécifique.
C. La présence de PS sur le versant interne de la membrane plasmique déclenche les processus d’élimination par phagocytose.
D. L’ externalisation de PS conduit à la coagulation sanguine.
E. Les phosphoinositides ne sont présents que dans l’hémi-membrane endoplasmique grâce à
la présence de translocases àphosphoinositides

QCM N°6 MP : A propos des phosphoinositides (PI) et du cholestérol
A. La concentration de molécules de cholestérol est plus importante dans l’hémi-membrane exoplasmique.
B. Plus une membrane plasmique est riche en cholestérol, moins elle est fluide.
C. Le cholestérol est abondant dans les cellules eucaryotes mais absent des membranes des eucaryotes.
D. Le PI est synthétisédirectement au niveau du versant endoplasmique de la membrane du
RE
E. Dans l’hémi-membrane exoplasmique, les PI jouent un rôle essentiel dans la transmission, vers le cytosol, d’informations reçues par la MP.

QCM N°7 MP : A propos des protéines de la bicouche lipidique :
A. Il est vrai que les protéines transmembranaires sont extraites de la bicouche lipidique grâce
à des solvants...
tracking img