Et s'il avait fait beau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1523 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Et s'il avait fait beau? De l'influence de la météo sur les grands événements de l'histoire » est un

livre publié en décembre 2007 par Laura Lee et traduit en français Thierry Piélat. Laura Lee est

l'auteur d'une douzaine de livre, et avant d'écrire « Et s'il avait fait beau? » elle a passé six mois

plongée dans des livres d'histoire pour, justement, avoir des sujets et des preuvespour cet ouvrage.

Ce livre fait une réflexion sur notre rapport avec le climat et la nature. Ce sujet est très d'actualité car

il y a quelques décennies, et même de nous jours, nous avons cru, et croyons toujours, pouvoir

contrôler la nature mais nous ne pouvons que constater que cela n'est pas le cas avec les différentes

catastrophes naturelle qui arrivent ( tsunami de 2004,ouragan Katrina, réchauffement climatique...).

Ce livre est composé de plusieurs récits historiques qui va du début de l'humanité jusqu'à de nos

jours. C'est grâce à cette réflexion que nous tenterons de démontrer que le progrès, ou l'évolution, de

l'homme et de sa connaissance a un lien irréprochable avec la météo. Nous verrons que les

prédictions météréologiques sont une connaissanceclé pour les stratégies militaires, et ainsi on peut

même en prédire son déroulement. Puis nous verrons que la météo, bien qu'on essaie de la maîtriser,

change en fait notre comportement humain ainsi que notre comportement rationnel. Et finalement,

que grâce à la météo, nous apprenons et progressons beaucoup.

En premier lieu, nous verrons que les prédictions météo sont uneconnaissance clé pour les stratégies

militaire. La prédiction météorologique a été inventé par deux scientifiques et les premiers à avoir

utiliser cette nouvelle technologie était le Royal Navy, et c'est de là que la prédiction est devenu une

sciences. Nous pouvons voir grâce à l'histoire qu'à chaque guerre, la météo a joué un rôle crucial, les

deux plus gros exemples sont la défaite deNapoléon en Russie, et la défaite d'Hitler en Russie (qui

n'a en fait que répéter l'histoire), et c'est d'ailleurs pour ça que dans chaque mission que les soldats

ont maintenant, leur supérieur leurs disent les prédictions météorologiques. Mais voici un exemple

moins connu, celui du jour J. Pour le bon succès du jour J et ainsi pour le début des évènements qui

vont mener à lavictoire des Alliés sur les Allemands. Lors de la Deuxième Guerre Mondial, les

prévisions météorologiques étaient considérées comme des renseignements militaire et donc même

les postes radio ne pouvaient parler des prévisions météo. Pour que les soldats puissent avoir plus de

chance de réussir leur mission lors du jour J, les Alliés employaient 19 000 personnes dans 900

stations situéaux quatre coins du monde pour prédire la météo. Comme cite l'auteur Laura Lee dans

son livre : « « L'issue du jour J, peut-être même l'avenir du monde occidental, dépendait de ces

prévisions; on peut donc dire qu'on était pas mal sous pression » déclare le Dr Lawrence Hogben, l'un

des météorologues de la Royal Navy » (page 315). Lorsque le jour J arriva (6 Juin 1944) et que lesAlliés débarquèrent, les Allemands ont été surpris car les deux jours avant le 6 Juin, il y avait eu une

tempête et donc ne s'attendaient pas a voir les Alliés débarquer sur les plages le jour d'après. Nous

pouvons donc constater que la prédiction météorologique est un progrès de la science humaine, car

grâce à celle-ci nous pouvons savoir quel va être la température jusqu'à une semaine àl'avance, mais

elle sert aussi pour le progrès de l'histoire de l'homme, car dans le cas du jour J, cela a permis aux

Alliés à avoir un pied en France et a gagné la guerre contre les idées obscures d'Hitler. La prédiction

météo est un grand progrès, mais à cause de ça, nous croyons pouvoir prédire et contrôler la nature

mais nous verrons qu'en fait, c'est la nature qui influe sur...
tracking img