Etat des lieux de la robotique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1770 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Robotique

La robotique est le domaine scientifique et technologique qui étudie les mécanismes, les capteurs, les actionneurs, les méthodes de commande et le traitement de l'information nécessaires à la conception et l'utilisation des robots y compris leurs déplacements. (À noter que l'invention du terme « robotique » est attribuée à l'auteur de science-fiction Isaac Asimov qui l'employa pourla première fois en 1942)

Machine ou mécanisme automatique capable d'effectuer des tâches ou des opérations à la place de l'homme, doté d'un mécanisme

Informatique enchaînement d'opérations arithmétiques et logiques

Automate

Le terme automate désigne un dispositif se comportant de manière automatique, c'est-à-dire sans intervention d'un humain. Ce comportement peut être figé, le systèmefera toujours la même chose, ou bien peut s'adapter à son environnement.
Les trois automates Jaquet-Droz
Fabriquées entre 1768 et 1774 par une entreprise familiale d’horlogerie de luxe : la musicienne, le dessinateur et l'écrivain sont parfaitement fonctionnels encore aujourd’hui. On peut les considérer comme de lointains ancêtres des robots modernes.
L'écrivain est le plus complexe des troisautomates. Il utilise un système semblable à celui du dessinateur pour tracer les caractères de l'alphabet, et peut écrire à l'aide d'un jeu de 40 caractères. Le texte est encodé sur une roue dont la longueur des dents détermine le choix du caractère à tracer. Le texte est rarement changé pour ménager le mécanisme; l'un des derniers changements en date a été fait en l'honneur de FrançoisMitterrand qui était venu visiter la ville. L'écrivain utilise une plume d'oie qu'il trempe de temps en temps dans un encrier, en la secouant d'un coup sec pour éviter qu'un trop-plein d'encre ne laisse des pâtés. Ses yeux suivent le texte au fur et à mesure qu'il l'écrit, et sa tête tourne lorsqu'il cherche de l'encre.
De nos jours

Isaac
20eme siècle russe immigre au états unis
Fondation

Troislois

Ces lois visent à rendre le comportement des robots inoffensif pour les humains.
Dans un futur imaginé, des robots humanoïdes capables de raisonner et de faire presque toutes les tâches propres à l'Homme seraient construits.
Pour contrer la peur du « syndrome de Frankenstein » (qui remonte en réalité à la légende du Golem) des créations se retournant contre leur créateur, les robotsseraient construits à partir de trois axiomes (proposition non démontrée qui sert de fondement à un système de déduction), appelés Lois de la robotique :
• Première Loi : Un robot ne peut ni porter atteinte à un être humain, ni rester passif devant un être humain exposé à un danger.
• Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont encontradiction avec la Première Loi.
• Troisième Loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.
Malgré ces trois lois qui rendent un robot inoffensif (contrairement aux êtres humains), dans l'œuvre d'Asimov le syndrome de Frankenstein et, surtout la peur des humains de se voir remplacer par desmachines est plus forte et les robots sont interdits sur Terre, leur usage est réservé aux colonies spatiales.
Ces lois sont codées au plus profond du cerveau positronique des robots et, ne peuvent en aucun cas être modifiées. Les nombreuses nouvelles et romans d'Asimov, mettant en scène les robots, sont pour la quasi-totalité organisés autour des failles d'interprétations par les robots de ces lois.La Loi Zéro

Dans l'œuvre d'Asimov apparaissent deux robots particuliers, R. Daneel Olivaw et R. Giskard Reventlov, qui, par leurs réflexions, arrivent à la conclusion que les Trois Lois sont incomplètes, et que les robots doivent aussi considérer la protection de l'humanité dans son ensemble. Ces robots formulent la Loi Zéro de la robotique ainsi :
• Loi Zéro : Un robot ne peut nuire à...
tracking img