Ethique des affaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1364 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ethique des affaires
08/01/10
Plan Principal du cours :
Quoi ? (de quoi parle-t-on ?) Définir
Pourquoi ? pourquoi ? (la cause et ce à quoi ça sert)
Approfondissement du quoi : comparaison langage Français/Anglais
La définition de l’éthique ne peut pas se dire ou s’écrire.
Quoi
Amour : mot polysémique.
Chez les anglais, deux verbes : LOVE et LIKE.Mots grecs :
EROS : réunion = RE = 2 personnes unies
AGAPE : COM-UNION
STORGE : filiation = amour parent/enfant
PHIL : fil = fil d’Ariane / feel : Ariane était amoureuse de Thésée. FIL/FEEL donnent PHILIA : NET = FILET = ensemble de maille d’un Filet. Chacun d’entre nous tisse un filet avec les autres.
Relation : entre deux sujets
LATION : le lienRE : Réciprocité
Relation = réciprocité dans le lien
Drame de Narcisse : il ne connait que la matière, il se noie dans cette connaissance et ne prend pas le fil tendu par la muse Echo (amoureuse). Il n’y a donc pas de retour.
Il y a une dimension politique / société : personne ne peut vivre seul.
On vit avec les autres grâce à la loi (lien en latin)
L’éthique est donc unerelation que l’on construit ensemble.
Echange : objet de l’échange L’objet conditionne l’éthique et il a plus de valeur que la personne.
L’éthique est donc un art (artiste/artisan) de la relation à l’autre.
En France, l’Ethique est la morale.
Anglais : ETHICS
Ethique : ethos (theos=dieu) + ique (art, le domaine, la science de)
Art du com-portement : comme les autres,comment se porter, commandement
Con-forme (tendance française)  le con est donc la personne conforme sans pbm.
En anglais : BEHABIOR : BE + HAVE + OUR
Différence Anglais – Français: la loi dit ce que l’on peut ou ne pas faire. Ce qui donne la forme, c’est la loi. Le droit est posé sur une table  droit positif qui peut être observé, donc nous sommes tous à égalité. La femmeest l’égale de l’homme.
Les anglais n’ont pas de droits écrits. Loi = RIGHTS (pluriel). Chacun à son droit en fonction de sa nature, il n’y a pas de consigne générale.
En France, le juge lit la loi. En Angleterre, il y a équité, le juge est un arbitre qui dit (≠lire) la loi.
Exemple de Salomon qui arbitre en équité entre les deux mères.
Pourquoi Mondialisation : mot typiquementfrançais ≠ globalisation.
Subtilité anglaise: I can but I may not. I may but I can’t.
Al Quaeda: la voie du seigneur
AL KAÏD DA
JU DO : la voie de l’être
EI DOS
To DO
Le DOIGT: montre la voie
Négocier n’est pas un rapport de forcé. Il faut aimer et comprendre l’autre.
Double cause : mondialisation, globalisation
Pourquoi : éthique des affaires
Animisme : fairecomme la nature.
La nature est un cercle qui se reproduit. La femme était la matrice de la nature.
Premières éthique et premiers systèmes de valeur basés sur la femme :
Indus – 6000 A.JC
Egypte – 3000 A.JC. Humanisme : l’homme a une faculté qui lui permet de maitriser la nature. La femme était tjs au centre de la société. S’ELEVER
Méditerranée. Le Grèce eut la seuleculture ayant montré la femme négativement (ex : la femme ouvre la boite de pandore). C’est une vie ou l’on a laissé tomber la femme. REUNIR
Chez les romains, l’éthique est devenue politique, éthique des mœurs.
Europe et renaissance : la raison. PENSER
Angleterre : Adam Smith : ce qui caractérise l’homme est la BARTER : tout n’est qu’échange. L’éthique est donc baséesur l’ECHANGE
Mondialisation : rejoignement de l’origine de la culture (orient) et de l’occident (usa). Aujourd’hui, il y a un nouveau système de valeur féminin.
RELATIONSHIP = vecteur de la relation.
Comment ?
Afin d’obéir, il faut poser une règle : PRESCRIPTION.
Anglais : descriptive ethics. Si on est capable d’analyser, on doit pouvoir trouver une solution....
tracking img