Ethique des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1225 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ETHIQUE DES ENTREPRISES

PLAN DU COURS :

I) La différence entre morale et éthique

II) Comment passer de la morale à l’éthique ?

III) Comment construire un monde éthique sans références ?

IV) Les 4 remèdes

V) Conclusion

Morale : ensemble de valeurs collectives. Ordonne / Commande / Oblige

L’éthique : conseil / suggère/ propose.

Cours du 30/09/09 :

« Lamorale est collective ».

Il est donc impossible d’être amorale (qui est étranger à la morale, qui ne l’attaque ni ne la défend, qui se place en dehors d’elle), mais c’est possible d’être immorale (qui contraire à la morale.).

« Le Bien est --- Le mal c’est l’absence de bien »

Il existe des interprétations de la morale mais la morale est puisque l’on tend vers la morale.

« Le laid n’est pascar on ne tend pas vers le mais vers le beau »

« La morale est un discours normatif et impératif »

Il est donc impossible de se passer de la morale.

La morale va répondre à la question « que devons-nous faire ? » tandis que l’éthique va répondre à « comment devons-nous vivre ? ».

Cours du 14/10/09 :

Synthèse :

Il y a aujourd’hui une confusion entre la morale et l’éthique quifait que les deux mots sont souvent considérés comme identiques. En philosophie, on établit une différence entre les deux termes :

A) La morale : un discours normatif et impératif qui affirme la différence entre le bien et le mal. En morale, on dit que le bien EST, que la morale est UNE et universelle : il n’existe qu’une seule morale qui répond à la question « que devons-nous faire ?». La moraleva chercher à imposer des devoirs, des contraintes, des obligations et des commandements. Quelque soit le lien, la morale ordonne, oblige et commande.

B) L’éthique : discours normatif non impératif, c’est-à-dire qu’il est hypothétique. Nous ne sommes pas obligés d’être éthique, alors que nous le sommes d’être moraux. L’éthique répond à la question « »comment est-il possible de vivre dans cemonde là ? ». C’est d’avantage un art de vivre, un comportement qui est proche du bonheur et de la sagesse.

La morale peut conduire vers une rupture que l’on nomme soit « épistrophé soit « métanoïa ».

C) Epistrophé : C’est le moyen de parvenir à l’éthique en rompant avec les valeurs morales antérieures. Si l’on décide de rompre alors il faut pratiquer comme une ascèse (travaille sur soi)permettant d’affirmer ce que l’on veut vraiment. Pour les grecques cet ascèse conduit forcément à la rupture.

D) Métanoïa : Les Chrétiens vont dire que la rupture doit se préparer mais qu’elle ne sera pas obligatoirement présente. Pour que la rupture est lieu, il faut une décision extérieure transcendante. La métanoïa affirme l’obligation d’une ascèse mais donne moins d’importance à l’indivision.E) Conclusion : Quand on est dans l’éthique on sait alors ce qui est bien pour soit, ce qui n’est pas nécessairement bien pour tous. Lorsque l’on est dans l’éthique il est impossible de retourner dans la morale même si certaines valeurs morales peuvent se retrouver dans cet éthique. On a cherché à savoir où s’enracinait la morale et toutes les hiérarchies auxquelles la morales conduit. La thèse laplus acceptée est celle qui a fait que tous les hommes ont élaboré une morale afin de réduire les femmes au rang au rang d’objet. La morale servirait alors de hiérarchisation. Mais la morale trouve aussi ses racines dans la vision que les hommes avait du cosmos : on prêtent que le cosmos est lui-même hiérarchisé et que toutes les sociétés doivent prendre ce cosmos comme modèle. Les hommesdevraient se référer à cet ordre et tenter de mettre de l’ordre dans la société.

La morale fut acceptée par tous parce qu’elle était censée représenter d’une certaine manière ce que Dieu avait lui-même décidé pour nous. On peut dire ainsi que la morale a une origine et que l’éthique pourrait avoir une origine humaine.

Résumé Leire :

La différence entre le bien et le mal n’est plus aujourd’hui...
tracking img