Ethique et droit de l'homme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Questions d’éthique générale
Ethique médicale et droits de l’Homme

Problème de compatibilité ?

Cas d’un don de foie dont on apprend a posteriori que le donneur était cancéreux :
→ on a ici un problème de désir, volonté voire nécessité déontologique de guérison urgente du patient, sans prise en compte de conséquences, malgré un consentement éclairé du patient.

→ d’autre part, lecancer du rein pouvant être intraitable et n’en étant qu’au stade d’hypothèse, on risque de rendre la vie du patient ingérable en lui imposant une anxiété supplémentaire.
Ce risque est de plus augmenté par l’action des traitements immunosuppresseurs indispensables à la post-greffe.

→ On a ici non compatibilité des principes de bienfaisance et de non malfaisance, mais aussi de l’éthique qui commandeà la fois information et protection du patient.

* * *

L’éthique et les Droits de l’Homme suivent une évolution très différente :

Ethique médicale Droits de l’Homme
Hippocrate :
« primum non nocere »
Antigone (Sophocles)

1789

1948

Code de Déontologie 2002 : Loi Droits des Malades

Dans la relation très asymétrique (autant du point de vue de l’information que de ladécision) médecin – malade, on retrouve à 95% un consensus éthique. 5% des cas posent cependant problème.

Cas d’une transfusion nécessaire chez un témoin de Jéhovah suite à un accouchement suivi par un saignement utérin
On a ici contradiction entre à la fois les principes éthiques de bienfaisance et de respect de l’autonomie de la personne, et entre l’éthique médicale respectant l’autonomie et ladéontologie médicale qui prône de soigner le patient en tant que devoir, particulièrement si la situation s’aggrave au point que les jours du patient soient en danger.

* * *

I – L’ethique du medecin
A – Principe ethique de Bienfaisance (Beauchamp et Childress – 1977)
B – Ne pas nuire (« primum non nocere » latinae)
C – Serment d’Hippocrate

« Mon premier souci sera de rétablir, depréserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques ou mentaux.

Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination.

J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité.Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai jamais abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément. »


D – L’altruisme bienfaisant : priere de Maïmonide

→ Refus de la soif de gain et de gloire
→ Non discrimination de richesse, d’opinion, de jugement
→ Maitrise permanente
→ Indulgence et patience
→ Refus de l’arrogance
→ Désir de connaissanceet de formation permanente.

E – Vertu essentielle du medecin : Aristote → Thosmasma et Pellegrini

Ce fait est dû à la vulnérabilité du malade, donnant lieu à une construction inégalitaire de la relation médecin – malade qui nécessite la confiance.
La connaissance des professionnels de santé est considérée comme un bien public, et est donc acquise par le biais de la société dans le but de laservir.
Le professionnel de santé est le passage obligé d’accès aux soins, et de fait se doit de garantir le meilleur intérêt médical du patient.
Il se doit d’agir en fonction des valeurs d’une communauté partageant les mêmes connaissances que lui à laquelle il appartient.

La « moralité interne » de la profession médicale est don fondée sur l’établissement de la confiance et de labienfaisance, l’une n’allant pas sans l’autre.

II – Le medecin n’est pas à l’abri de derives sur le plan ethique

Le médecin est en effet confronté à un danger d’abus de pouvoir et ce le plsu souvent dans la recherche de son propre intérêt, qu’il s’agisse d’argent ou de gloire.
Parmi les nombreuses dérives éthiques de la médecine, on notera l’utilisation du patient au service d’une cause...
tracking img