Etranger albert camus incipit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Début → « prendre des tickets et faire deux heures de route ». Phrase célèbre de l'incipit : « maman est morte ». Étrange choix que de commencer un récit avec une telle formulationpour parler de cet événement. Un début qui donne immédiatement le ton de l'œuvre.

Une technique narrative particulière entre le récit et le discours.

→ En quoi cette plongéedans l'intériorité du narrateur est-elle également une plongée dans une nouvelle conception du romanesque ?

On cherchera à comprendre les raisons du malaise qui saisit le lecteurà la première lecture, mais surtout à en déduire les implications dans la construction du personnage ambigu qu'est Meursault.

COMMENTAIRE LITTÉRAIRE

L'ÉTRANGER : INCIPIT DEL'ŒUVRE
ALBERT CAMUS

Début → « prendre des tickets et faire deux heures de route ». Phrase célèbre de l'incipit : « maman est morte ». Étrange choix que de commencer un récitavec une telle formulation pour parler de cet événement. Un début qui donne immédiatement le ton de l'œuvre.

Une technique narrative particulière entre le récit et le discours.→ En quoi cette plongée dans l'intériorité du narrateur est-elle également une plongée dans une nouvelle conception du romanesque ?

On cherchera à comprendre les raisons du malaisequi saisit le lecteur à la première lecture, mais surtout à en déduire les implications dans la construction du personnage ambigu qu'est Meursault.

LECTURE ANALYTIQUE

I : Uneécriture désincarnée...

1 : La découverte d'une intériorité particulière.

2 : Une rupture avec les normes habituelles du roman.

3 : Une conscience particulière dupersonnage.

II : Un héros lui aussi désincarné.

1 : L'indifférence de Meursault.

2 : Une logique à part et déstabilisante.

3 : L'obsession de la lucidité. ( soucis du réel )
tracking img