Etranger camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1236 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Voici quelques citations qui pourrait aider à mieux comprendre et mieux débattre la signification du texte:

Camus a un jour écrit : « Si tu veux être philosophe, écris des romans »
L’écriture du roman, particulièrement neutre et blanche

Sans doute Camus, par ce roman du « cycle de l’absurde », a-t-il transposé sur le plan romanesque la théorie du Mythe de Sisyphe.

Aussi ne triche-t-ilpas avec la vérité, devant Marie Cardona ou le tribunal. Non qu’il manifeste ainsi un quelconque orgueil : simplement, il accepte les choses telles qu’elles sont et ne voit pas l’intérêt de mentir aux autres ou à lui-même.

En tuant l’homme arabe, Meursault ne répond donc pas à un instinct meurtrier. Tout se passe comme s’il avait été le jouet du soleil et de la lumière.

« Le contraire dusuicidé, écrit Camus dans Le Mythe de Sisyphe, c’est le condamné à mort »2, car le suicidé renonce, alors que le condamné se révolte.

La révolte est la seule position possible pour l’homme de l’absurde : « Je tire ainsi de l’absurde trois conséquences qui sont ma révolte, ma liberté et ma passion. Par le seul jeu de la conscience, je transforme en règle de vie ce qui était invitation à la mort —et je refuse le suicide. » écrit encore Camus

« Les grandes œuvres se reconnaissent à ce qu’elles débordent tous les commentaires qu’elles provoquent. C’est ainsi seulement qu’elles peuvent nous combler : en laissant toujours, derrière chaque porte, une autre porte ouverte. ».

“Dans notre société tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort.” Jevoulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu’il ne joue pas le jeu. En ce sens, il est étranger à la société où il vit, où il erre, en marge, dans les faubourgs de la vie privée, solitaire, sensuelle.

Loin qu’il soit privé de toute sensibilité, une passion profonde parce que tenace, l’anime : la passion de l’absolu et de la vérité.

« On ne se tromperait donc pas beaucoup enlisant, dans L’Étranger, l’histoire d’un homme qui, sans aucune attitude héroïque, accepte de mourir pour la vérité. Il m’est arrivé de dire aussi, et toujours paradoxalement, que j’avais essayé de figurer, dans mon personnage, le seul Christ que nous méritions. On comprendra, après mes explications, que je l’aie dit sans aucune intention de blasphème et seulement avec l’affection un peu ironiquequ’un artiste a le droit d’éprouver à l’égard des personnages de sa création. »
21 nov 2012 à 02h10 par Nana :
«L'étranger» est écrit dans un style simple et concis, descriptions courtes. La syntaxe et le lexique sont facile à comprendre. Mais au milieu de cette langue transparente Camus glisse tout pleins d'effets, comme le lyrisme, face aux éléments de la nature ou des sens : «La mer acharrié un souffle épais et ardent. Il m'a semblé que le ciel s'ouvrait de toute son étendue pur laisser pleuvoir du feu». Il y a quelques inversions du complément : «plus je réfléchissais et plus de choses méconnues et oubliées je sortais de ma mémoire».
L'étranger raconte comment Meursault enterre sa mère sans larmes, comment il vie jour après jour la même vie monotone, comment il tue sans encoreéprouver d’émotion et comment il enterre sa révolte, la remplaçant avec une indéfini liberté. Lorsque Marie lui demande de l’épouser, il dit qu’il le fera si ca peut lui faire plaisir mais qu’il ne pense pas l’aimer. Il va jusqu’à pousser la femme à faire la tâche d’un homme, en ce temps la, ou les femmes était encore bien soumises. Ses voisins le fatiguent avec leurs problèmes et la chaleur letrouble. Mais après le crime, il commence à prendre conscience de l'absurdité du monde et du rôle de chacun dans cette absurdité. «…il me restait à souhaiter qu'il y ait beaucoup de spectateurs le jour de mon exécution et qu'ils m'accueillent avec des cris de haine». Il souhaite, il espère, montrant que malgré lui, il reste un bout de soumission dans son corps démunis de tout choix.
Ses descriptions...
tracking img