Etranges aventures

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1004 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ETRANGE AVENTURE
Victor était chasseur de rêves.
C’était un métier qui demandait beaucoup d’agilité, pour bondir de toit en toit, beaucoup de dextérité, pour manier le filet à rêves, beaucoup de courage, pour sortir seul la nuit et beaucoup d’imagination, pour effectuer un tri entre beaux rêves et rêves anodins, tout en évitant les cauchemars dangereux et les hallucinations inutiles.
Agilité,dextérité, courage et imagination.
Victor était agile, dextre, courageux et avait toujours fait preuve d’imagination. C’est d’ailleurs cette imagination qui lui avait permis, lorsque ses parents étaient morts, de ne pas se retrouver enfermé à l’orphelinat mais d’être embauché par monsieur Paul.
Mystérieux et inquiétant monsieur Paul.
Victor ignorait ce qu’il fabriquait avec les rêves qu’il luiachetait, pas très cher d’ailleurs, mais cela n’avait pas vraiment d’importance. La seule chose qui comptait pour Victor, c’était de voir les songes se glisser à l’extérieur des maisons par les interstices entre les tuiles des toits, se déployer en fines volutes colorées, onduler un instant comme s’ils cherchaient leur route puis filer vers les étoiles. Sauf s’il se montrait assez rapide.
S’il semontrait assez rapide et abattait son filet avec suffisamment de précision, le rêve finissait dans sa besace.
Une nuit de printemps, alors qu’il n’avait capturé qu’un petit rêve bleu et cherchait quelque chose de plus consistant à attraper, Victor aperçut une silhouette adossée à une cheminée.
Elle regardait le ciel et ne parut pas surprise lorsqu’il s’assit à ses côtés.
− Tu t’appellescomment ?
(…)
-Laure, et toi?
-Victor, je suis chasseur de rêve.
-Moi aussi, mais je chasse les cauchemars, je travaille pour Maltazard. Je lui vends les cauchemars, que j’attrape.
Cette fille était grande, blonde, un peu maigre et surtout timide.
Ensemble ils parlèrent une partie de  la nuit.
-Je n'ai pas vraiment de parents, je me suis fait adopter par Paul!
La jeune fille s'exprimatimidement.
-Pour ma part je n'ai pas de parents, ni de tuteur .Maltazard m'héberge quelques fois dans son grand manoir qui est à quelques pas d'ici ; dans le monde de Crueland.
-Si tu veux  je demande à Paul de t'accueillir .Mais le fait que tu chasses des cauchemars...
Laure s'exprima de suite et reprit Victor.
-Je chasse les cauchemars pour avoir un peu d'argent, mais malheureusement  Maltarzard neme paye rarement et j'ai entendu dire que lui et ses Grimlins, ses serviteurs voulaient  introduire dans la nuit, par les cheminées des cauchemars, ce qui feraient régner Maltazard partout, ce qui explique ce que je fais près des cheminées.
-Il faut que tu sois sure de cela!
-Tous les Mardi soir 23H00 précise les portes se referment et le conseil commence.
 En effet il était Mardi, seule Lauresavait ou se trouvait exactement Crueland. Laure disait encore que Maltazard était dangereux. Ils partaient un peu plus tard.
Ils se trouvaient un peu plus tard devant les portes sombres et maléfiques de Crueland. Il était 22H50.Ils entraient dans la ville et ils parvinrent dans le château .Devant se trouvait la porte d’entrée du conseil mais tout deux préférait passer par les conduits d’aération.Ils se faufilèrent pendant au moins 5minutes, quant une bouche d’aération, leur faisait office d’écoute qui était directement relié à la salle du conseil.
-Tous les cauchemars, cria Maltazard, que nos chasseurs ramèneront seront expédié vers Padara.
Surpris de la vérité, Victor se rendit comte que Padara était sa ville ou Paul habitait…
Ils repartirent de suite pour Padara . Victor savaitque si il révélait a Paul ce qu’il venait d’apprendre, toute la ville serait au courant et fuirait. Laure se souvenait de Georges qui était avant Maltazard , dans Crueland, mais qui s’appelait ReveCity, ou Georges et ses compagnons introduisait les rêves à Padara.Il habitait depuis quelques années à Vimon une ville isolée, après avoir été chasé par Maltazard.
-Viens vite, éclata Laure, Georges...
tracking img