Etre citoyen aux eu, ru et france entre 1814-1848

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3865 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Delaunois Justine
Triplette 11
04/09/10

Etre citoyen en France , en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis
entre 1820 et 1848

Aux XVIIème et XVIIIème siècle , la France , la Grande-Bretagne et les Etats-Unis placent le citoyen au coeur de la vie politique . En effet , la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 , The Bill of Rights de 1689 et la Constitution américaine de1787 présentent la citoyenneté comme étant le « statut juridique conférant droits et devoirs vis à vis de la collectivité publique » ( Jean Leca , spécialiste en sciences politiques ) . Deux catégories de citoyens apparaissent alors : les citoyens-propriétaires et les individus-citoyens . Turgot , dans son Mémoire , distingue ainsi le « citoyen entier » et le « citoyen fractionnaire » , nommésrespectivement « citoyen actif » et « citoyen passif » par l'Abbé Sieyès. Le droit de vote sépare ces deux catégories . Etre citoyen signifie donc participer à la vie collective , revendiquer ses droits et accomplir ses devoirs . De l'idée à l'incarnation , la notion de citoyenneté évolue entre 1820 et 1848 . En effet , 1820 marque en France , le retour au pouvoir des ultra conservateurs derrière lecabinet Richelieu suite à l'assassinat du Duc de Berry . Les français assistent alors au retour des idées de l'Ancien Régime avec la mise en place de la loi du « double vote » . Un suffrage censitaire très restreint est alors instauré . En Grande-Bretagne , Georges IV , conservateur , règne alors , avec sous ses ordres un gouvernement formé de tories réformateurs puis à partir de 1830 de whigs (libéraux) . 1820 marque également en Grande-Bretagne la fin de l'agitation sociale menée depuis 1816 . Pour les britanniques , 1824 marque le début des réformes électorales et sociales avec les tentatives de changement de la réforme syndicale « the trade union law » . Monroe est encore au pouvoir à cette époque aux Etats-Unis , les fédéralistes alors résignés à développer la démocratiepermettent un apaisement politique . Il s'agit de l' « l'ère des bons sentiments » . Mais c'est l'arrivée du 7ème président des Etats-Unis en 1829 et de la mise en place de la démocratie jacksonienne qui sera un tournant pour le statut de citoyen aux Etats Unis . On remarque que ce sont les libéraux qui ont permis dans ces trois états l'évolution du suffrage vers un suffrage plus universel . LesEtats-Unis et la Grande Bretagne sont les précurseurs d'un régime représentatif , modèle suivi par la France . Cependant ils n'ont pas tous subi de révolution ou de rupture . L'élargissement du corps électoral en Grande Bretagne et aux Etats Unis s'est en effet fait relativement progressivement . Tandis que la France a subi de nombreuses ruptures avec le peuple . Tous sont cependant d'accord surl'importance d'un parlement , représentant les citoyens et la nécessité de parvenir au suffrage universel . L'année 1848 marque la fin de cette évolution par l'adoption en février du suffrage universel français . Dans des régimes où le suffrage est très restreint et où une minorité de la population a accès au droit de vote national , quel est la place du citoyen dans la vie sociale et politique ? Si lecitoyen-électeur désigne les représentants de la nation , il n'est pas seul à influer dans la vie politique et sociale entre 1820 et 1848(I) . Citoyen n'étant pas synonyme d'électeur , d'autres formes de participation sont exercées par les individus-citoyens(II).

Dès le XIXème siècle , le droit de vote est perçu comme une inclusion dans la vie de la société et à la vie politique . En effet , ilpermet de revendiquer ses idées , d'être entendu par l'Etat , d'avoir un poids et une influence dans la société . Le vote est ainsi un instrument de socialisation . Cependant le suffrage censitaire a restreint la vie politique d'une majorité de citoyens français , britanniques et états-uniens au XIXème siècle . Ce mode de scrutin désigne comme électeurs , les personnes dont les contributions...
tracking img