Etre heureux est-ce etre insensible?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1209 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Leçon n°4: Etre Heureux, est-ce être insensible?

Chacun pense communément que le bonheur est une pleinitude de joie, une satisfaction complète pour la personne. Mais le bonehur n'est-il pas un idéal inaccesible? En effet, si le bonheur se définit pas sa permanence, l'Homme lui est vulnérable et mortel: le bonehur ne semble pas fait pour lui.
Etre Heureux est-ce être insensible? Ce quiétonne ici c'est que l'insensibilité qui est l'absence de toute tristesse mais aussi de toute joie soit synonyme de bonheur. La problèmatique est alors la suivante: dans un premier temps nous pouvons penser que l'insensibilité entendue comme l'absence de trouble est le contraire du bonheur et qu'il faut plutôt rechercher le bonheur et la joie. Mais celui qui est sensible est souvent un être troublé: ilvit à la fois dans la joie et dans la tristesse. Comment comprendre qu'il puisse être heureux? Dans un second temps nous pouvons penser que l'insensibilité peut conduire au bonheur dans la mersure précisement où elle se définit comme l'abscence de trouble. Mais comment comprendre qu'un être insensible puisse être heureux?
Que signifie tout d'abord "Etre heureux"?
Dans quelle mesure le tempsest-il un obstacle au bonheur?
A quelle condition est-il possible de concilier le désir et le bonheur?

A: Que signifie tout d'abord être heureux?
Le bonheur se définit tout d'abord comme une chance. La difficulté est que dans ce cas, le bonheur ne dépend pas de notre activité. Or, je souhaite au contraire pouvoir oeuvrer à réaliser mon propre bonheur. Mais quel genre de vie faut-ilmener pour êtreheureux? Faut-il rechercher le plaisir, l'argent, l'amour? . Il faut tout d'abord le bonheur de la joie, qui est éphémère. On comprend que le bonheur passe par la satisfaction des désirs. C'est pour cette raison que KANT va définir le bonheur comme la satisfaction de tout les désirs en extension, en intensité et en protention. La protention signifie que le bonheur doit être non seulement maissurtout permanent. Comment espèrer être heureux qu'on est mortel? La fragilité de la vie humaine semble rendre vaine toutes quêtes du bonheur. En effet, le perspective de la disparition ruine la recherche du bonheur. L'insensibilité n'est-elle pas dans ce cas une réponse? En effet, celui qui ressent la joie ou la tristesse est troublé. Le malheur de l'Homme c'est qu'il peut souffrir doublement.Dansun premier temps il subit une souffrance, ensuite, il en a conscience.
Que signifie être insensible? Cela ne signifie pas ne rien ressentir sur le plan physique mais ne pas ressentir de souffrance en considérant notre condition? C'est dans ce cas que le bonheur semble être accessible. Mais n'est-ce pas paradoxale d'être à la fois insensible et heureux?
Pour les stoïciens, le bonheur consistedans la maîtrise de ses désirs. Pour eux le bonheur de définit comme l'ataraxie, càd l'absence de troubles dans l'âme. C'est la raison pour laquelle Epictete, dans Le Manuel, compare la vie à un banquet. Le plat présente les plaisirs de la vie et le banquet est organisé suivant un rythme précis. L'Homme doit vivre dans le présent, il ne doit ps regretter. Cette maîtrise du désir est censé conduire aubonheur, mais cela n'est-il pas paradoxale?

B: Dans quelle mesure le temps est-il un obstacle au désir?
Le problème du bonheur nous ramène à la notion du temps destructeur. Tout est en devenir. Il n'existe rien qui ne soit véritablement impérissable. Comment éviter de souffrir alors que le temps détruit tout et nous détruira également? L réponse est de changer de représentation du temps. Letemps en effet est une des principales sources de notre malheur: pour commencer il détruit toute chose mais l'Homme est également responsable de son propre malheur à cause d'un mauvais rapport au temps. Par son anticipation et ses souvenirs, il redouble sa douleur. Pour les stoïciens, le passé et le futur n'existe pas. Seul existe le présent. , . Le rapport au temps est au centrede la reflexion...
tracking img