Ets banque fiche 2eme anne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1793 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Entreprise Banque
Le Contrôle de Gestion de L’Entreprise Bancaire
1- Organisation
Le contrôle de gestion a pour objectif le support du pilotage économique de l’activité. Mesurer la consommation de ressources de chaque unité et comparer les résultats atteints aux objectifs fixés

Donc : - Formaliser des objectifs dans le cadre des procédures budgétaires
* Communiquer sur laperformance économique
* Comparaison avec le budget sous forme de reporting
Le contrôle de gestion est une fonction de support pour la direction générale. Selon les structures il peut être rattaché à la DF ou la DG.
Dans les banques, 4 centres de responsabilité :
* Les centres de profits
* Les centres de couts opérationnels
* Les centres de services généraux
* Les centres destructures

2- Les méthodes de calcul
La rentabilité
La mesure du PNB
* Le calcul de la marge d’intérêt = Taux de cession interne des capitaux est calculé soit par la méthode du taux unique/ ou multiples.
* Le calcul des charges et des couts d’opérations

Méthode des couts standards : sont des couts prévisionnels déterminés dans un contexte de fonctionnement normal du centred’activité.
Elle permet d’éviter les variations de couts unitaires dues à des périodes de sous ou sur activité.
Méthode des couts de marché : consiste à prendre pour référence les prix pratiqués à l’extérieur de l’établissement.
Méthode des couts marginaux ou additionnels

Rentabilité par clients = RBE par client
Rentabilité par produits : il permet d’améliorer la tarification des produits et service.Rentabilité par type d’activité

GESTION GLOBALE DU BILAN
1 MAITRISE DES EQUILIBRES BILANTIELS
La gestion globale de bilan, appelée également Gestion Actif Passif (GAP) ou Asset and Liability Management (ALM) a pour rôle de contribuer au maintien des grands équilibres du bilan et à l’optimisation du rendement des capitaux propres.
La + grande complexité : Accroissement des Risques et Nouvellesnormes Prudentielles = allocation FP
C’est donc une méthode globale de gestion de la composition et l’adéquation de ses actifs, passifs et de son hors bilan.
Optimiser le couple Risques / FP

A Réglementations Prudentielles
Ces réglementations imposent des exigences minimales en FP afin de couvrir les risques de crédits, de marché, opérationnels.
Elles ont montré leurs limites avec Bale I,c’est pourquoi le nouveau dispositif Bale II au travers des piliers 1 (exigence minimale de FP) et 2 (surveillance prudentielle) vise à corriger ces lacunes.
La réforme bale II demande que les banques soient dotées de système interne de mesure er de surveillance des risques
3 volets
* Gestion de la liquidité
* Gestion des risques et taux de change
* Gestion de la solvabilité
CoupleRésultat / capitaux propres
L’objectif de rémunération des capitaux propres, mesuré par le ROE (Return On Equity) soit le résultat net / capitaux propres

GESTION DE LA TRESORERIE DE L’ENTREPRISE BANCAIRE
Le trésorier banque a pour mission d’assurer à tout moment la disponibilité des fonds nécessaires au fonctionnement et au développement de son établissement
L’élaboration du budget detrésorerie constitue le support clé. Il a pour vocation de déterminer les montants à placer ou à financer et les périodes concernées. Il permet de mieux négocier les conditions financières et de gérer les couvertures de risque de taux de change.

LE MARKETING BANCAIRE
RAS

LES CANAUX DE DISTRIBUTION
DIVERSITES
* Les réseaux d’agences
* DAB /GAB
* CALL CENTERS
* Téléphonie MobileLa banque à distance
Toutes activités bancaires destinée à un client ou un prospect se déroulant à partir d’un point de service électronique et utilisant un système de télécommunication.
Le CRM (Customer Relationship Management) recouvre l’ensemble des processus visant à gérer les activités d’avant et d’après vente au client.
Le KM (Knowledge Management) est un concept qui repose avant...
tracking img