Etude article - management de projet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1687 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Management de projet

Etude d’article sur le Management de projet

L’article étudié est le suivant : L’individu et l’organisation projet. Quelles difficultés pour quelles réponses ?
Par Hédia ZANNAD - Professeur associé au sein du Groupe ESC Rouen.
Titulaire d'un doctorat en Sciences de Gestion et d'un Master en Psychologie Sociale.
Paru dans la Revue française de gestion – N°196/2009
Cetarticle est composé de 18 pages. Il est fondé sur une revue de littérature et une étude terrain qualitative effectuée auprès de l’équipe projet de la Laguna (ou X74) chez Renault.
Il vise à recenser trois difficultés principales et trois solutions envisageables pour y remédier afin de réduire ou supprimer les coûts (en matière de carrière, de tensions, de contrôle voire d’identité) pour lesacteurs projets. L’article s’organise comme suit :
I. Contexte et méthodologie de notre étude
II. L’organisation et la gestion par projet génèrent des problèmes spécifiques
III. Solutions proposées par la littérature et l’entreprise Renault

1) La question posée

La question posée est relative à l’individu au sein de l’organisation projet : les coûts pour les acteursprojets.
On a tendance à mettre en avant les avantages de la gestion par projet (avantages économiques et organisationnels : qualité, coût, délais ; avantages pour la motivation et l’implication des acteurs : travail en équipe pluridisciplinaire enrichissant) mais il apparaît important de s’intéresser aux inconvénients, aux risques auxquels font face les acteurs du projet.

2) La problématiqueQuels sont les 3 difficultés principales rencontrées par les acteurs du groupe projet X74de Renault ? Comment peut-on y remédier ?

La réponse à la problématique permettra d’avoir un cas pratique qui favorisera l’optimisation de la gestion des projets en améliorant les conditions de travail des acteurs. En effet, cet article a pour objectifde collaborer à la réduction du décalage existant entre théorie et pratique, et d’augmenter le nombre d’études portant sur les comportements et ressources humaines en matière de projet. Comme les études développées jusqu’à ce jour n’ont pas conduit à la création d’un corpusthéorique homogène, cette analyse constituera une étude de cas longitudinale de plus dans un secteur différent qui contribuera à faire avancer la connaissance scientifique dans le domaine.

3) Les théories mobilisées

L’article se fonde sur la revue de littérature et donc sur les résultats des travaux, dans la première partie, de : Denis, Genin, Leroy, Baron, Asquin, Picq, Cicmil, Ford,Randolph, Miller, Friesen, Kimberly qui permettent d’exposer les généralités sur la gestion par projet (réputée pour accroître la motivation des individus, permet l’apprentissage de l’ensemble des métiers), la question posée (les risques que font porter les projets par les individus. Ces travaux permettent également de justifier le choix de la méthodologie utilisée.
Ensuite, ce sont : Fayol,Stuckenbruck, Denis, Baron, Reeser, Moisdon, Weil, McNair, Delbecq, Filley, Midler, Lindgren, Packendorff, Pagès, Zika-Viktorsson qui favorisent la réflexion quant aux problèmes générés par la gestion de projet.
Enfin, les solutions sont abordées avec Garel, Midler, Picouleau, Anderson, Fleming, Greiner, Schein, Guerin, Archibald, Pinto, Slevin, Baron, Galbraith, Kazanjian, Picq, Brown, Agnew, Jolivet,Greiner, Schein, Navarre, Muller.
Zannad utilise également les éléments de ses écrits ; exemple : les compétences génériques (aptitudes cognitives, compétences sociales, compétences politiques).

4) La méthodologie utilisée

L’article s’appuie sur une revue de littérature ainsi que sur une étude longitudinale.

Cette étude a été menée auprès de l’équipe projet de la nouvelle Laguna (ou...
tracking img