Etude bilan social edf 2008

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L‘investissement
Socialement
Responsable

Et

La création de valeur

Leila

Introduction

A l’origine, l’investissement socialement responsable était avant tout tourné vers l’éthique et le respect de valeurs morales. Il était plus particulièrement destiné à un groupe d’investisseurs religieux, quisouhaitaient investir en accord avec leurs principes moraux, et éviter les Sin stock ou les titres de péché comme l’armement, l’alcool, le tabac et le jeu.

Ce concept s’est ensuite développé d’une orientation purement éthique se basant sur l‘exclusion complète de certains secteurs, à un concept plus large, se basant sur la sélection des sociétés respectant le mieux un certain nombre de critèresreliés aux valeurs sociales et environnementales. Ensuite à un concept fondé sur l’approche 3P (personne, planète et profit) en se basant sur les informations recueillie au sein de l’entreprise elle-même
Pour atteindre aujourd’hui un concept qui se base sur les renseignements obtenus auprès de différents partie prenante.

Vu que les investisseurs se sont de plus en plus concernés parleurs politiques sociales et la gouvernance d’entreprise. Les sociétés de gestion ont saisi cette opportunité et développé des placements répondant à cette demande.
Cette concertation a aboutit à une responsabilisation de l’entreprise en vue de créer de valeur en d’autre terme la société cherche la satisfaction de tout ses partie prenantes et non pas exclusivement les actionnaires, chaque partieprésente une opportunité pour l’entreprise pour créer de la richesse soit les clients par le service après vente elle cherche leurs fidélisations soit les employées par l’inclusion de l’éducation et la formation tout au long de la vie et par un meilleur équilibre entre travail , loisir et famille elle cherche leurs productivité et créativité
Aussi au niveau de son environnement externe soit leschangements climatiques par la production de l’énergie renouvelable elle profite dans le marché soit la santé et le bien être en offrant aux consommateurs de produit sains .


A travers cette étude nous essayons donc de répondre à la problématique suivante :

Dans quelle mesure un comportement responsable peut il mener à une création de valeur ?


La principale préoccupation de cetravail est d’attirer une attention sur cette nouvelle approche et comment elle permet d’aboutir à une performance financière et extra financière au même temps.
Notre travail de recherche s’articule autour de trois parties :
En premier lieu nous allons présenter le cadre de l’isr et ses différentes stratégies.
En deuxième lieu comment un comportement socialement responsable aboutit il àune création de valeur.
Enfin notre travail comprendra une validation empirique à propos la performance financière des fonds.




Revue de la littérature 


La présentation des études sur la performance financière des fonds éthiques fera apparaître une évolution des méthodologies employées et des résultats obtenus.
La performance de l’ISR est plus rentable que leclassique ?
Dans ce cas l’investisseur a une double préoccupation la rentabilité et la responsabilité.
Une étude souvent citée est celle de l’UNEP.FI (Programme des Nations-Unies pour l’Environnement Finance Initiative), en collaboration avec le cabinet Mercer, publiée en octobre 2007. Cette étude est globalement encourageante pour l’ISR.
Elle compile 20 travaux universitaires et 10 études réalisées pardes intermédiaires financiers. Sur les 20 travaux universitaires, 10 concluent à un lien positif entre l’application des critères ISR et la performance, 7 ne révèlent aucun impact et 3 révèlent un impact négatif. Pour les 10 autres études, 8 d’entre elles montrent un impact positif et 2 un impact nul.
En 2008 une autre étude de l’EDEHC Risk and Asset management Research Center a été publiée...
tracking img