Etude comparative

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (1000 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE COMPARATIVE DU FILM ET DU ROMAN : Tous les matins du monde

Tous les matins du monde est un roman de Pascal Quignard, écrivain français contemporain, publié en 1991 puis adapté au cinémapar Alain Corneau ,réalisateur français du 20ème siècle. Ces deux œuvres nous racontent la rencontre de deux violistes du 17ème , Monsieur de Sainte Colombe et Marin Marais, totalement opposés dansleur manière d’aborder la musique. C’est pourquoi nous pouvons nous demander si l’adaptation cinématographique de Corneau correspond en tout point à l’œuvre de Quignard.
Tout d’abord nous expliqueronsla modification de la narration du roman au film puis, nous verrons la mise en valeurs de Marin Marais et de son amour pour Sainte Colombe et enfin, nous analyserons l’évolution du rôle de la musiquedu roman au film.

Tout d’abord le roman nous livre une narration au passé, d’après la vision de Sainte Colombe, sans pour autant utiliser une focalisation interne avec narrateur-personnage.
Leroman multiplie de nombreuses ellipses narratives et temporelles ainsi qu’un gout évident pour le vague : « un matin », « pour les pâques », « pendant plusieurs années ». Une rapide évocation del’amour de Marin Marais et Madeleine s’ajoute à cela. La plupart des ellipses du roman sont concentrées aux chapitres 20-21-22 toutes en rapport avec Marin Marais. Quignard instaure ainsi un rythme : deschapitres courts voir très courts des paragraphes denses mais bref, des phrases souvent juxtaposées et surtout des ruptures caractéristique de chapitre à chapitre et paragraphe à paragraphe. Les scènesdialoguées donne au lecteur une impression de restituer une temporalité équivalente à celle de la lecture. De plus Quignard utilise une forte prédilection pour la répétition des moments : la cabane, lesvisites etc.
Tandis que dans le film la narration est prise en charge par Marin Marsais qui nous raconte sa rencontre avec Sainte Colombe. Le point de vue est ici omniscient et Marin Marais...
tracking img