Etude de cas bonne maman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2899 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mercatique fondamentale.
Etude de cas:
La confiture Bonne Maman
Le bon goût d’antan.

Présentation de l’entreprise :

La marque Bonne Maman a été créée en 1971 par Mr Jean Gervozon qui eu la très bonne idée de lancer une nouvelle marque de confiture aux caractéristiques bien spécifiques à savoir, une confiture dite « faite maison » regroupant ainsi des vertus traditionnelle, naturelle etgourmande. Pour faire en sorte de se démarquer d’un produit industriel à base de composants dit « chimiques ».
Le lancement de cette gamme eu un succès remarquable puisque aujourd’hui, le chiffre d’affaire de la gamme Bonne Maman s’élève à 210 millions d’euros.
Cependant, actuellement, le marché de la confiture est stabilisé voir même légèrement à la baisse. Ce qui nous amène à nous pencher surce cas, pour analyser, étudier et proposer des solutions pour voire la confiture Bonne Maman conquérir de nouvelles parts de marché !

Sommaire

Présentation de l’entreprise : 2

Analyse de l’environnement du marché de la confiture : Diagnostic externe. 4
Le macro-environement 4
Le Micro-environnement. 5

Analyse du cas Bonne Maman : Le diagnostic interne. 7
La politique deproduit : 7
La politique de distribution 9
La politique de communication 10

Les forces concurrentielles de Michael Porter 11
Analyse du schéma de Michael Porter 11
La position concurentielle de Bonne Maman. 12
De nouvelles pistes en terme de diversification : 13

Annexe 1 14
Annexe 2 16

Analyse de l’environnement du marché de la confiture : Diagnostic externe.

Lemacro-environement

L’analyse de l’environnement de l’entreprise Bonne Maman est une étape indispensable pour orienter ses décisions.
Tout d’abord on peut observer, au niveau démographique, que depuis 2008 on est entré dans la phase du « papy boom »; un événement à ne pas négliger pour Bonne Maman puisque actuellement, c’est environ 200 000 personnes de plus qui partent à la retraite chaque année comparéaux années antérieurs à 2008. Cette grande affluence de retraités, peut correspondre pour grand nombre d’entre eux à des changements de train de vie et donc de style de vie, ce qui est important pour Bonne Maman qui aurait peut-être intérêt à privilégié cette clientèle grandissante.
On peut ensuite remarquer au niveau économique de nombreux facteurs pouvant affecter le marché de la confiture, avecpremièrement la forte montée du chômage pouvant amener les consommateurs, avec un pouvoir d’achat moindre, de se tourner vers des produits substituts ou encore vers une gamme de confiture discount. Ensuite, une autre menace fait son apparition en terme de concurrence, effectivement, l’agrandissement de l’Union Européenne a été conséquent depuis ces dernières années, depuis l’année 2000, ce sont12 pays qui ont fait leurs apparition au sein de l’U.E ce qui peut faciliter l’entrée de nouveaux concurrents bien plus compétitifs en terme de prix.
On peut désormais aborder l’aspect socioculturel, certainement décisif aujourd’hui, l’évolution des styles de vie, des mentalités et des comportements d’achat des consommateurs amène aujourd’hui les entreprises à anticiper ces évolutions décisives.On peut remarquer qu’actuellement de nombreuses tendances font leurs apparition, on peut parler notamment du comportement des séniors qui tendent à acheter des produits de plus en plus jeune, ce facteur est important pour Bonne Maman la question est donc de savoir si Bonne Maman doit ou non donner un « coup de jeune » à sa confiture.
Finalement, on peut en venir à l’aspect technologique del’environnement actuel. On pourrait penser que les évolutions technologiques et scientifiques n’ont strictement rien à voir avec la confiture « Bonne Maman ». Effectivement, actuellement, on ne voit pas quelles innovations pourraient venir chambouler le marché de la confiture. Cependant, la question n’est pas actuelle mais future, assurément, au long terme on va peut être observer l’arrivée d’une...
tracking img