Etude de cas: cas achat top

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1606 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Analyser les besoins liés aux objectifs de l’entreprise pour 2010.
2. Analyser les ressources humaines au 31/12/2009 :
- Déterminer les effectifs (total par catégorie hiérarchique) nécessaire en 2010 en tenant compte des mouvements de main d’œuvre (retraire, démission, promotion) qui auront lieu en 2009
3. Proposer des solutions d’ajustement de l’effectif pour l’année 2010
4. Faire uneanalyse critique de la stratégie d’entreprise (politique de gestion des effectifs) avec l’accord de GPEC et proposer des solutions pour l’améliorer.

L’entreprise Achat Top a été créée en 1998 par Julien M. La société offre aux entreprises la possibilité aux entreprises d’externaliser leurs achats généraux.
Depuis sa création, l’activité d’Achat Top est en croissance continuelle, avec un nombrede clients qui ne cesse d’augmenter.
Pour répondre aux nouvelles attentes et aux nouveaux besoins des clients, l’entreprise connaîtra, en 2010, une augmentation de l’effectif total de 10% par rapport à l’année précédente.
Cette analyse quantitative des besoins se répartira de manière proportionnelle par rapport à l’année 2009, comme nous pouvons le voir dans le tableau suivant :

AP ETAM CTOTAL
2009 200 150 50 400
2010 220 165 55 440

En ce sens, les répercussions de ses activités sont visibles sur l’évolution de l’effectif. Par conséquent, nous sommes en mesure de nous demander : comment ajuster l’effectif de l’entreprise Achat Top dans un contexte de croissance économique ?
Pour répondre à ce questionnement, nous allons, dans un premier temps, présenter la structure del’effectif de la société Achat Top et son évolution durant l’année 2009 pour le mettre en relation avec les besoins exprimées par la direction pour le début de l’année 2010.
Dans une seconde partie, nous étudierons les propositions d’ajustement de l’effectif pour l’année 2010.
Puis, pour finir nous analyserons de façon critique la stratégie RH de l’entreprise par rapport à l’accord de GPEC et nousproposerons des solutions pour l’améliorer.

Pendant l’année 2009, la société Achat Top est confrontée à différents mouvements du personnel. En effet, durant l’exercice 2009, l’entreprise est confrontée :
- à quatre départs en retraite (1 AP, 2 ETAM et 1 Cadre) ;
- à deux départs en retraite anticipée (1 AP et 1 Cadre) ;
- à différentes démissions ;
- et à diverses promotions à la fois dans lamême catégorie hiérarchique et dans la catégorie hiérarchique supérieure.
Pour l’année 2010, la DRH prévoit, de son côté, une stabilité de la politique de promotion. Et selon une étude effectuée auprès des collaborateurs, le taux de démission sera identique à celui observé entre 2008 et 2009.
En ce sens, la politique de promotion et le nombre de démissions pour l’année 2010 sont représentées selonle tableau ci-après :

2009 2010
Passage à la catégorie hiérarchique supérieure Passage à la catégorie hiérarchique supérieure
Taux (en %) Nombre de promotion Taux (en %) Nombre de promotion
AP 5.4 10 5.4 200 x 5,4% = 11
ETAM 1.4 2 1.4 150 x 1.4% = 2
Cadres / / / /
2009 2010
Démissions Démissions
Taux (en %) Taux (en %) Nombre de démissions
AP 2.6 2.6 200 x 2,6% = 5
ETAM 2 2 150x 2% = 3
Cadres 1 1 50 x 1% = 1

Le tableau ci-dessous met en évidence les écarts entre les besoins et les ressources d’effectifs de l’entreprise Achat Top constatés pour l’exercice 2009 et anticipés par la direction pour l’année 2010 :

Effectif 2009 Départs Promotions Fin 2009 Besoin 2010 Ecarts
Retraite Retraite Anticipée Démission
AP 200 -1 -1 -5 -11 182 220 -38
ETAM 150 -2-3 +11 -2 154 165 -11
C 50 -1 -1 -1 +2 49 55 -6
Total 400 -4 -2 9 0 385 440 -55

Ce tableau nous permet de maitriser l’adéquation entre les besoins et les ressources de la société, tant sur la plan quantitatif que qualitatif. En effet, nous pouvons constater un besoin de recrutement d’au total 55 personnes dont 38 agents de production, 11 ETAM et 6 cadres.


Afin d’ajuster les écarts...