Etude de cas chupa chups

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les contrats d’assurances
Le besoin de sécurité est universel chez l’homme. De tout temps, celui-ci a cherché à protéger sa personne et ses biens contre les aléas du sort.

Définition de l’assurance
" L’assurance est une opération par laquelle une personne, l’assuré, se fait promettre, moyennant une rémunération (la prime), pour lui ou pour un tiers, en cas de réalisation d’unrisque, une prestation par une autre partie, l’assureur, qui prenant en charge un ensemble de risques, les compense conformément aux lois de la statistique ". Hémard.

Assurabilité des risques
Pour qu’un risque soit assurable, il doit obéir à trois règles :
Être”futur",
être aléatoire et incertain dans sa survenance ou dans sa date (assurance vie),

être indépendant de la volontéde l’assuré
Mécanismes de l’assurance
La loi des grands nombres et les probabilités

Selon la loi des grands nombres, plus une expérience est répétée, plus les résultats de cette expérience se rapprochent de la probabilité théorique de survenance d’un événement.

Les statistiques et l’assurance

En ce qui concerne l’assurance, les statistiques ont une importanceprimordiale pour le calcul des primes en premier lieu, pour une meilleure répartition des risques en second lieu.

En effet, on peut maîtriser le hasard avec des études statistiques portant sur un très grand nombre de cas et sur des périodes longues. On peut ainsi prédire la probabilité de survenance d’un événement avec suffisamment de certitude pour en tirer des conclusions chiffrables.Les éléments du contrat d’assurances
La prime : somme due par le souscripteur d'un contrat d'assurance en contrepartie des garanties accordées par l'assureur.

Le risque: « événement » contre la survenance duquel l’assuré veut se prémunir.

Le Sinistre : survenance de l'évènement prévu par le contrat d'assurance.

L’Indemnité: somme versée par l'assureur conformément auxdispositions du contrat en réparation du préjudice subi par l'assuré ou la victime.
Les parties au contrat d’assurances
Assuré : personne physique ou morale sur laquelle ou sur les intérêts de laquelle repose l'assurance.

Assureur : entreprise agréée pour effectuer des opérations d'assurances.

Souscripteur ou contractant : personne morale ou physique qui contracte une assurancepour son propre compte ou pour le compte d'autrui et qui de ce fait, s'engage envers l'assureur pour le paiement de la prime.

Bénéficiaire : personne physique ou morale désignée par le souscripteur et qui reçoit le capital ou la rente dû par l'assureur.

Les Intermédiaires en assurances
Les agents généraux d’assurances

L’Agent Général d’Assurances est une personne physiquemandataire d’une seule société d’assurances qu’il représente dans une région déterminée en vertu d’un traité de nomination.

L’agent général n’est pas un commerçant. Il exerce une profession libérale et est rémunéré par des commissions. Le portefeuille de l’agent général appartient à sa société mandante

Les courtiers

Le courtier est le mandataire de l’assuré. Il n’estlié à aucune société d’assurances.
Il place les contrats de ses clients auprès des sociétés de son choix.
Il est rémunéré par des commissions de courtage qui varient selon les branches.
Techniques de division des risques
La coassurance: partage proportionnel d’un même risque entre plusieurs assureurs.

La réassurance: « l’assurance de l’assurance ».
Larétrocession: le réassureur cède à son tour une partie des risques à un rétrocessionnaire.
Classifications / Branches de l’assurance
Assurances de dommages

Assurances de dommages: gérées par « répartition » et gouvernées par le principe indemnitaire.

Assurances de choses: Risque I.A.R.D
En principe, la transmission du contrat d’assurance s’effectue de plein droit par le...
tracking img