Etude de cas, delahaye

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2442 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Diagnostic stratégique de la jardinerie Delahaye

Situation globale

L’entreprise familiale Delahaye connaît une fin d’année difficile avec un recul du chiffre d’affaires de 0,5% (565000 en 2005 contre 568000 en 2004) et donc une dégradation de la rentabilité de l’entreprise. La trésorerie actuelle n’est plus aussi confortable que celle des années passées.

Pour remédier à cette situation,deux propositions sont envisagées :
• Ouverture d’une jardinerie sur le terrain disponible (ouverture sur un nouveau marché).
• Reconsidération de la demande et développement des plantes à massif avec la construction d’une serre (confirmation sur le marché).

Analyse du marché des végétaux d’extérieur

La demande

Volume du marché

|Volume (millions d'entités)|2000 |2002 |2003 |2004 |2005 |
|Arbres fruitiers et petits fruits |9,4 |11,5 |12,2 |11,4 |8 |
|Rosiers |11 |10,5 |8,6 |8,5 |7,7|
|Conifères |8,8 |7,2 |4,3 |4,4 |3,7 |
|Arbres et arbustes d'ornement |21,7 |22,4 |22,1 |19,7 |21 |
|Plantes à massifs et vivaces |289,5 |295,9|283,8 |264,7 |240 |
|Bulbes |179,4 |182,9 |180,2 |180,9 |149,1 |
|Autres (dont graines) |9,2 |10,5 |12,5 |13,4 |11,4 |
|Total|529 |540,9 |523,7 |503 |440,9 |

Evolution en volume du marché des végétaux

|Evolution en volume |2000-2002 |2002-2003 |2003-2004 |2004-2005 |
|Arbres fruitiers et petits fruits |22,3% |6,1% |-6,6%|-29,8% |
|Rosiers |-4,5% |-18,1% |-1,2% |-9,4% |
|Conifères |-18,2% |-40,3% |2,3% |-15,9% |
|Arbres et arbustes d'ornement |3,2% |-1,3% |-10,9% |6,6% |
|Plantes àmassifs et vivaces |2,2% |-4,1% |-6,7% |-9,3% |
|Bulbes |2,0% |-1,5% |0,4% |-17,6% |
|Autres (dont graines) |14,1% |19,0% |7,2% |-14,9% |

Comme nous pouvons le constater pourles ventes en volume, tous les segments sont touchés et le marché est ici très clairement en déclin. Cependant, nous pouvons constater que certains segments sont plus ou moins « épargnés » tels que les rosiers ou les arbustes d’ornement alors que d’autres sont en baisse constante depuis 2000 tels que les conifères ou les arbres fruitiers qui enregistrent une baisse en volume de 29,8% en 2005.Le marché en valeur :

|Valeur (millions d'euros) |2000 |2002 |2003 |2004 |2005 |
|Arbres fruitiers et petits fruits |61 |67 |67,1 |59,9 |54 |
|Rosiers |60 |78 |64...
tracking img