Etude de cas « ducray homme »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5788 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MARKETING

Etude de cas « Ducray Homme »

Classe H

RAUTURIER Frédéric
SELLIER Jérémy
TRIBOULET Marie
VIRY Gustave
ZNAGUI Marouane
Sommaire

I. Introduction ……………………………………………… p.3

II. Diagnostic externe du marché ……………………. p.4 à p.12

1. Définition et délimitation du marché

2. Taille, structure et tendances du marché

3. Les publics constitutifs du marché4. Les tendances du macro-environnement

5. Opportunités / Menaces

III. Diagnostic interne de la société Ducray ……… p.13 à p.18

1. Présentation de l’entreprise

2. Présentation de la marque, de la gamme, du produit

3. Analyse critique de la stratégie marketing existante

IV. Recommandations / Actions à venir ……………. p.19 à p.26

1. Les objectifs2. Les choix stratégiques : segmentation, cible et positionnement

3. Marketing mix

Bibliographie / Sources ………………………………………… p.27

I – Introduction

En tant qu’assistants du Directeur Marketing Ducray France, nous sommes chargés de relancer deux produits de la gamme Ducray hommes : Gelderm et Mousderm, sortis il y a plus de 20 ans.
Il s’agit d’une mousse à raser antibactériennepour peaux à problèmes et une émulsion après rasage apaisante et protectrice, destinées au 15-25 ans ayant une peau sensible. Recommandés par les dermatologues et les pharmaciens, ces produits bénéficient des recherches effectuées par les laboratoires Pierre Fabre, auxquels la marque Ducray appartient.
Uniquement commercialisés en pharmacie et parapharmacie, Gelderm et Mousderm souffrent cependantde la concurrence des grandes marques et de la grande distribution, avec une part de marché stagnant à 1%, et des ventes en diminution depuis 2002.
Notre objectif est donc de relancer les ventes et d’accroître la notoriété de Ducray. Pour cela, nous disposons d’un budget de 700 000€ pour la communication, destiné à la mise en place d’une campagne de publicité autour des produits Gelderm etMousderm, mais aussi au lancement d’un nouveau produit dans cette même gamme.
Presenter plan
marouane

II – Diagnostic externe du marché

1. Définition et délimitation du marché

Marché générique : produits d’hygiène pour hommes
Marché principal : mousse à raser, après-rasage et soins de visage pour homme
Marchés environnants : produits et soins capillaires, produits de toilette, eaux detoilette

2. Taille, structure et tendances du marché

2.1 Le nombre de consommateurs

Les consommateurs actuels en France :
- 21,5 millions de Français de 15 ans et plus se rasent
- 16 millions d’entre eux se rasent mécaniquement
- 13,7 millions utilisent des préparations, dont 2,7 millions utilisent un gel à raser
- 14,3 millions de Français utilisent un après-rasage, dont 2,7millions un soin après-rasage
(Points de vente n°880, 18 février 2002)

Mais il est difficile d’évaluer le nombre exact de consommateurs de produits pour hommes.
Par exemple : seuls 7% des hommes français « avouent soigner leur peau » (Emballages magazine, supplément au n°653, mars 2003) alors que 25% des hommes utilisent un soin du visage d’après LSA n°1885, 2 Décembre 2004

Le nombre deconsommateurs actuels est appelé à augmenter :

Les consommateurs potentiels en France :
Il y a un marché à conquérir :
- 79% des hommes avouent ne pas prendre assez soin de leurs corps et de leur hygiène (L’internaute)
- 42% des hommes de moins de 35 ans trouvent agréables de mettre une crème sur leur visage
(LSA n°1876-1877, 7 octobre 2004)
Le magazine LSA (n°1885, 2 Décembre 2004), estime lenombre de clients potentiels pour la cosmétiques hommes à plus de 12 millions d’hommes âgés entre 15 et 45 ans, soit 42% de la population masculine en France (LSA n°1885, 2 Décembre 2004).
Mais Emballages Magazine (supplément au n°653, mars 2003) parle d’une « cible de près de 30 millions d’hommes ».
Théoriquement, le nombre de consommateurs potentiels est égal à toute la population masculine...
tracking img