Etude de cas grh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1755 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résolution Etude de Cas Rayon Charcuterie :
Introduction :
Ce cas va permettre d’étudier la situation dans un supermarché appartenant à un grand groupe de la distribution Français pour le quel la direction des RH est sur le point de lancer une action de changement de mentalités et des pratiques managériales des chefs de rayon. Tout ça avec l’aide bien sûr d’un stagiaire en master 2 de GRH, quiva essayer de conduire le changement avec tout plan d’actions qu’il va élaborer par la suite en vue de l’obtention des résultats attendus par la direction RH.

Le diagnostic :
Cette étape de résolution de ce cas consiste à l’identification des problèmes, définir leurs causes, leurs conséquences, pour enfin fournir les recommandations pour les résoudre.
Identification des problèmes :
Pourcommencer, il importe de parler du 1er type de problèmes **problèmes liés au plan (étapes) de la conduite du changement**. Les 4 étapes sont bien identifiées lai la chronologie (suite) de ces dernières n’est pas bien faite.
Ce qui en résulte, le refus de la direction et la hiérarchie à la coopération pour le plan d’actions. Aussi la mauvaise conduite du changement et les difficultés que le stagiaireà trouvé pour l’application de son plan d’actions.

Aussi, il y’a un 2eme type de problèmes **problèmes liés au style de management (leadership et personnalité du chef de rayon)** la résolution de ces problèmes est l’une des clés de la résolution du cas, et un grand pas vers l’atteinte des résultats prévus.
En commençant, par le style de leadership du chef de rayon il s’agit d’un typeautoritaire (autocratique), il veut tout faire lui-même, il contrôle tout aussi, ce qui donne comme conséquence une situation intenable comme l’à identifié une des vendeuses, cette situation va de son tour démotiver ces dernières (les vendeuses).

Deuxièmement, l’irrégularité de la diffusion des informations sur le contenu des livraisons quotidiennes, comme il à été précédemment mentionné le style deleadership est autoritaire donc l’information est centralisée, et émane directement du chef donc si la diffusion de cette dernière est irrégulière, ça influence le travail es vendeuses et leur cause des problèmes au niveau du rangement des produits et des livraisons au niveau du stand.

Troisièmement, l’inflexibilité des horaires entre les collègues appliquée par le chef met ces derniers dans unesituation défavorable et les pousse à se sentir coincés ce qui à un impact sur le côté moral des employées. Et dernièrement l’absence du choix en ce qui concerne les dates des congés payés, pèse lourd sur les employées du fait qu’elles n’ont pas le droit de planifier leurs congés, ce qui va de son tour avoir de l’impact sur la motivation de ces dernières au travail.

Il y’a eu lieu àl’identification d’un 3eme type de problèmes **problèmes liés au travail (aux vendeuses)**
Le premier, c’est le fait du mauvais rangement des produits réceptionnés dans la chambre froide, ce fait va laisser la place à un désordre au sein de la chambre froide, une mauvaise rotation des stocks, qui peut engendrer des avaries et des casses des produis rangés dans la chambre froide, tout ça est dû à la négligenceet à la fainéantise des vendeuses, ce qui explique en quelques sorte le contrôle absolu fait par le chef.
Le second, c’est le fait de la fermeture précoce du stand pour nettoyage de la part des vendeuses, sachant que dans ce temps là, il y’a un flux de client vers le rayon ce qui va engendrer un coût d’opportunité énorme pour le rayon à long et à moyen terme. Mais il faut mettre l’accent dur lefait qu’elles ne sont pas les seules responsables, car le chef lui aussi quitte le supermarché très tôt donc, le chef est pas là pour les contrôler, alors elles peuvent fermer plutôt comme elles veulent.
Il y’a un autre problème aussi, le fait que le stagiaire entretien une réunion avec le chef et lui site les différents dysfonctionnements était entendu d’une mauvaise oreille par ce dernier,...
tracking img