Etude de cas: la gestion durable d'un milieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1864 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 février 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDE DE CAS : LA GESTION DURABLE D’UN MILIEU

La première question « Valoriser et ménager les milieux » du thème 2 « Aménager et développer le territoire français » doit être abordée par une étude de cas sur la « La gestion durable d’un milieu » précédant l’étude de la question « Potentialités et contraintes du territoire français, ultramarin compris ». Problématique de la séquence : Quellesnouvelles exigences, parfois contradictoires, la prise en compte du développement durable introduit-elle dans l’étude des milieux ? L’étude de cas : - intègre les impératifs et les enjeux du développement durable ; - prend en compte les contradictions liées au jeu des différents acteurs ; - prend en compte les « risques » ; - intègre la réalisation d’un croquis ou d’un schéma. Spécificités del’étude de cas en 1ère → Ne vise pas à développer un savoir exhaustif à propos du territoire étudié (construction des enjeux, notions, problématiques de la question²). → N’aborde qu’une partie de la question dans laquelle elle s’inscrit. → A une forte dimension civique (acteurs, gestion des territoires, fonctionnement et avenir des territoires dans le contexte de la mondialisation…). Le questionnementcomprend sept questions regroupées en trois thèmes, un bilan et un croquis. Les deux premiers thèmes peuvent être traités en une heure, le troisième thème et le bilan en une heure commune, une troisième heure étant consacrée au croquis

LE PARC NATUREL REGIONAL DU QUEYRAS : VERS LA GESTION DURABLE D’UN MILIEU MONTAGNARD ? Comment les différents acteurs concilient-ils la mise en valeur et ledéveloppement du territoire avec les orientations de protection propres aux parcs naturels ? La création en 1977 du PNRQ répond à la double volonté de redynamiser, notamment par le tourisme d’été et d’hiver, un territoire qui se vide de sa population et de ses activités essentiellement agricoles, et de préserver un patrimoine « naturel » et culturel en voie de déshérence. I. Contraintes et potentialitésd’un territoire de montagne

1/Quelles sont les caractéristiques du territoire du Queyras ? (Docs 1 à 8) Docs 1 à 3. Un milieu montagnard. Le Parc se confond par ses limites avec le massif du Queyras, dans les Alpes du sud. On pourra faire percevoir rapidement par les cartes le caractère montagnard et enclavé de l’isolat queyrassin, dont les voies d’accès les plus aisées ont longtemps été les colsvers l’Italie (Col Agnel, Col Blanchet…) plutôt que l’étranglement des gorges du Guil au sud. Un espace rural peu peuplé, agriculture et artisanat (doc 8) Milieu agreste, image de « nature préservée », conservatoire de paysages (doc 4) et de cultures (doc 6), mais contraintes hivernales (doc 5)

-

-

Un milieu fragile, soumis aux risques (avalanches, crues torrentielles…) (doc 7)

Lamontagne, entre mythes et réalités. Les contraintes, comme les potentialités, sont relatives : - Les contraintes physiques ont induit un isolement, facteur de déprise agricole et d’exode, mais ont aussi fait des vallées un conservatoire des pratiques culturales traditionnelles, aujourd’hui recherchées dans le cadre d’un repli identitaire plus ou moins marqué et d’un retour à « l’authentique »…Maisavec le risque d’une sanctuarisation des espaces paralysante pour les aménagements et le développement économique et social local. Sans compter, historiquement, le refuge qu’ont constitué ces montagnes pour les « hérétiques », notamment protestants… - Les contraintes climatiques, liées à l’été, ont été vues d’abord comme un atout agricole, permettant l’établissement permanent des hommes jusqu’à 2000mètres (St-Véran, plus haut village d’Europe) avant de l’être pour le tourisme. Mais elles ont été génératrices d’une société agropastorale extrêmement pauvre et fragile, ne survivant que par le recours à l’exode saisonnier. - Les contraintes hivernales, par contre, ne sont devenues un atout que dans la 2e moitié du XXe siècle. - Contraintes climatiques et physiques se conjuguent en une...
tracking img