Etude de cas renault sa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1480 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Le cas soumis à notre attention se rapporte à l’entreprise Renault et sa stratégie d’internationalisation. L’entreprise Renault a été créée le 24 décembre 1898 par Louis RENAULT. En 1903 Fernand RENAULT commence à développer le réseau commercial de RENAULT Frères et créé les premières filiales en Angleterre en Belgique en Italie en Allemagne en Espagne et aux Etats Unis. En 1945l’Etat devient propriétaire de la société des frères Renault. En 1960 l’entreprise Renault connait un échec celui de la pénétration du marché américain. Par la suite, elle effectue une seconde tentative mais sur le marché Brésilien.
Problématique :
L’historique du groupe Renault nous a montré que malgré les valeurs que défend cette entreprise, ses expériences à l’international se sont traduitesle plus souvent par des échecs que par des couronnements de succès. De ce fait, la décision stratégique de s’implanter pour cette marque sur le Marché latino-américain, plus précisément au Brésil, ne serait –elle pas vouée à un échec ?

Question 1:
Analyse diagnostique

I- Analyse interne

A- Forces
Renault se vante d’être un constructeur visionnaire, audacieux et chaleureux, il offredes véhicules de qualité irréprochable, fiable, durable, qui respecte l’environnement, et il maitrise sa technologie. Il dispose d’une gamme forte et innovante, tant par son design que par le plaisir de conduite et de vie à bord qu’elle apporte.
De même, les services commerciaux, financiers et d’après vente de Renault et de son réseau contribuent dans la relation avec le client, avec leursqualités propres à l’image de marque.
Les dirigeants de la compagnie ont toujours eu la soif de compétitivité accrue et de conquête de nouveaux marchés ce qui justifie le partenariat avec Le Dacia et Samsung.
Le groupe Renault défend et développe des valeurs propres à lui qui consistent à respecter et à faire progresser partout dans le monde les hommes et les femmes qui travaillent dansl’entreprise, valoriser un esprit de liberté, assurer la transparence de l’information, être loyal, pratiquer l’équité et se conformer aux règles fixées par le code de déontologie. En gros, cultiver l’esprit d’entreprise collectif pour mieux travailler ensemble.
Ainsi donc, une politique ambitieuse de formation et de recrutement est mise en place afin d’attirer les meilleurs talents et le management pratiquéprend en compte des objectifs clairs et partagés. L’organisation privilégie les lignes hiérarchiques courtes et le fonctionnement en réseau afin que les informations puisse circuler de manière aisée et parfois transversale et que le dialogue au sein de l’entreprise soit clair et sincère (surtout avec les syndicats).
La rémunération attractive en fonction des responsabilités et des résultatsmotivent le personnel au travail.

B- Faiblesses
Décision hâtive de conquête du marché Américain
Défaut de système de freinage et d’échappement de certains modèles qui ont du être rappelés.

Mauvais jugement des dirigeants par rapport au segment des « carros populares » (La direction de Renault n’est pas présente sur ce segment car elle supposait que la part des ventes de « carros populares »allait diminuer par rapport à l’ensemble des ventes effectuées au Brésil. Or la part des voitures 1000cc a continué à la hausse entre 1990, date qui marque le début de cette politique et 2002 étant la première année où s’est produite une inflexion des ventes sur ce marché.

II- Analyse externe

A- Opportunités
Le groupe Renault est présent en Amérique latine depuis une vingtained’années.
De même en 1998 le Brésil en tant que pays émergent offre de véritables débouchés en raison du faible taux d’équipement automobile des ménages (90 voitures pour 1000 habitants contre 520 voitures pour 1000 habitants en France).
Les opportunités de croissance durable, à plus longue échéance sont donc réelles, en fonctions du pouvoir d’achat des consommateurs.
Pour limiter les risques...
tracking img