Etude de cas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (397 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En 2007, la dépense sportive en France
a atteint 33 milliards d’euros, soit une
hausse, en valeur, de 4,1% par rapport
à l’année 2006.
Les principaux contributeurs sont les
ménages (50 % de ladépense totale) et
les financeurs publics (40 %), au
sein desquels les communes sont
prépondérantes avec deux tiers des
dépenses sportives publiques. La part
des entreprises se maintient autourde
10 %, du fait notamment de l’impact
économique de la coupe du monde de
rugby organisée en France, en 2007.
Le déficit de la balance commerciale
« sport » se réduit, après trois années
dedégradation. Le secteur nautique,
traditionnellement excédentaire, contribue principalement à cette amélioration du solde des échanges.
On estime à environ 208 000 le nombre
de personnes ayant, en2007, un emploi
à temps plein ou à temps partiel dans le
« noyau dur » du secteur sportif
(activités liées au sport, emplois publics
dans le domaine du sport). Cet effectif
est en hausse de 1,6 %par rapport à
celui de l’année 2006.
La dépense nationale sportive s’est élevée, en 2007,
à 33 milliards d’euros (voir tableau 1) ; elle progresse
de 4,1 % par rapport à 2006, un rythme decroissance proche de celui de l’an passé (+ 4,3 %).
Cette dépense, en hausse régulière depuis le début
de la décennie, représente, en 2007, près de 1,8 % du
Produit Intérieur Brut.
La dépense sportiveest mesurée par les efforts
financiers effectués dans les secteurs du sport par
les ménages, les acteurs publics (État et collectivités
locales) et les entreprises.
Elle est principalementsupportée par les ménages
(16,4 milliards d’euros) et les acteurs publics (13,4
milliards), la dépense sportive des entreprises
s’élevant à 3,2 milliards.
On enregistre une forte augmentation desdépenses
des collectivités locales (+ 6,3 %) et, dans une moindre mesure, des ménages (+ 3,8 %). Celles de l’État et
des entreprises se maintiennent à leur niveau de
l’année 2006.
Les dépenses...
tracking img